• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Cherbourg: 1500 personnes manifestent pour continuer de pouvoir “aller au bar”

La manifestation organisée ce samedi à Cherbourg contre l'interdiction de la pêche au bar pour les amateurs rassemble près de 1500 personnes / © Jean-Yves Gélébart
La manifestation organisée ce samedi à Cherbourg contre l'interdiction de la pêche au bar pour les amateurs rassemble près de 1500 personnes / © Jean-Yves Gélébart

Deux manifestations sont organisées ce samedi dans la Manche par les associations de pêcheurs pour dénoncer la décision du Conseil européen d'interdire la pêche au bar pour les amateurs.

Par CM

"Touche pas à mon poisson", "Lâche moi la raie", "Laissez nous aller au bar", ils sont près de 1500 à manifester ce samedi dans les rues de Cherbourg pour exprimer leur mécontentement face aux décisions prises par le Conseil européen en décembre dernier en matière de pêche au bar pour les amateurs. Quatre associations de pêcheurs ont appelé leurs adhérents à descendre dans la rue ce 7 avril dans la Manche. Deux rassemblements sont organisés: à Cherbourg donc mais aussi à Saint-Lô.

© JYG
© JYG

Reportage de JeanYves Gélébart et Gwenaëlle Louis

Cherbourg: manifestation contre l'interdiction de la pêche au bar - reportage



ette journée de mobilisation n'est pas la première dans la région. Le 10 févirer dernier, les pêcheurs plaisanciers de la Manche, du Calvados et de la Seine-Maritime s'étaient donnés rendez-vous sur le pont de Normandie pour dénoncer une mesure qu'ils estiment "injuste".


Pour préserver cette espèce en difficulté, le Conseil européen a décidé d'encadrer de façon draconienne la pêche de loisir: celle-ci est désormais interdite au nord du 48e parallèle (au nord du raz de Sein, dans le Finistère). Au sud de cette "frontière", le quota autorisé est de trois bars par jour. La Fédération nationale de la plaisance et des pêches en mer estime que la pêche de loisir n'est pas responsable des menaces qui pèsent sur l'espèce. Elle réclame le droit de pouvoir pêcher un bar par jour et un quota d'une vingtaine par mois à partir de 2019.

Interview de Jean Kiffer, président de la fédération nationale de la plaisance et des pêches en
mer


Pêche au bar: itw de Jean Kiffer
Interview de Jean Kiffer, président de la fédération nationale de la plaisance et des pêches en mer - JY.Gélébart/G.Louis

Sur le même sujet

l'album Eternal Youth

Les + Lus