Des salariés de la centrale nucléaire de Flamanville en grève

La centrale nucléaire de Flamanville. / © Marc Ollivier / MaxPPP
La centrale nucléaire de Flamanville. / © Marc Ollivier / MaxPPP

À l'appel de la CGT, les grévistes manifestent contre l'annonce de 14 réacteurs nucléaires d'ici 2035. 

Par CB

Le discours d'Emmanuel Macron sur la transition écologique a fait beaucoup de mécontents. Après les gilets jaunes normands qui ont jugé que le président ne répondait pas à leurs attentes et poursuivent leur mobilisation, ce sont les salariés de la centrale nucléaire de Flamanville qui se sont mis en grève. 

Tôt ce jeudi 29 novembre, des agents EDF ont organisé un barrage filtrant devant la centrale nucléaire de Flamanville. Des tracts ont été distribués, mais l'accès au site n'était pas bloqué. C'est la CGT qui est à l'origine du mouvement. Le syndicat veut manifester son profond désaccord avec les annonces d'Emmanuel Macron. Le plan annoncé mardi 27 novembre prévoit, d'ici 2035, la fermeture de 14 réacteurs nucléaires sur les 58 qui composent le parc français et reporte à 2021 la décision de construire ou non de réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR. 
 

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus