Chiens, chats : vacances ou pas, les animaux peuvent-ils voyager dans les transports en commun ?

Les propriétaires de chiens et de chats qui ont une voiture ne se posent pas la question, mais est-il possible de prendre le bus, le tram ou le train avec son animal de compagnie, au quotidien ou en période de vacances scolaires ?

Selon les dernières statistiques, un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie dans l'hexagone, qui compte quatorze millions de chats et près de huit millions de chiens. Des animaux qui ont bien du mal se faire accepter dans les tranports en commun en Normandie. 

Tramway : quelle accessibilité pour les chiens ?

Pour les trams et les bus, c'est non ! La règle est la même partout dans les grandes agglomérations normandes. Que ce soit au Havre, dans la Métropole rouennaise ou à Caen, les animaux ne sont pas admis à bord des trams et des bus, à deux exceptions : les chiens guides d'aveugle et les animaux inoffensifs, tenus dans une cage ou un panier. Autrement dit, les chats et les petits chiens qui peuvent entrer dans une cage de transport peuvent accompagner leurs maîtres quand ils voyagent dans les transports en commun. Les autres, les chiens plus grands, n'ont pas accès aux bus et tram pour deux raisons que les différents responsables des réseaux normands reprennent ensemble :  l'hygiène et la sécurité des voyageurs.

 

On n'est pas à l'abri qu'un animal fasse ses besoins dans un tram ou un bus et si on autorise les chiens, se posent des problèmes de sécurité. Tous les chiens ne sont pas bien éduqués et si on ouvre les portes, il peut y avoir un problème avec un animal pas forcément avenant envers un usager.

Bruno Guegan, Directeur de Kéolis Caen.

 

Une pétition lancée au Havre en faveur des chiens dans les transports publics

Une propriétaire de chien vient de lancer une pétition dans la cité portuaire pour que nos amis canidés soient autorisés à prendre les transports en commun. Plus de seize milles signatures ont déjà été recueillies en quelques jours pour demander aux responsables de la Transdev, la société gestionnaire du tramway et du réseau de bus, d'assouplir sa position.

 

J'ai envie d'aller à la forêt de Montgeon ou chez des amis avec mon chien et je ne peux pas le faire en tramway. Ouvrir l'accès des transports en commun permettrait à la ville du Havre d'avoir une meilleure image, une image "dog-friendly" qui attire les touristes qui viennent en vacances avec leurs animaux de compagnie.

Pauline Bobée, propriétaire d'un Border collie.

Certaines villes comme Montpellier ou Toulon autorisent pourtant les chiens de plus grandes tailles à monter dans les transports en commun, à la condition qu'ils portent une muselière et qu'ils soient tenus en laisse. Une solution qui n'a pas été retenue par les responsables du réseau de l'agglomération havraise pour les mêmes raisons qu'à Caen.

Accepter des gros chiens poserait des problèmes d'hygiène et de sécurité. Aux heures de pointe, la densité de voyageurs est importante. On transporte beaucoup de jeunes qui se rendent dans leurs établissements scolaires et pour des raisons de sécurité, la cohabitation semble difficile.

Jérôme Léger, Directeur Transdev Le Havre.

 

Chiens : quelles sont les conditions pour qu'il puissent voyager ?

A la SNCF, les animaux domestiques sont acceptés mais sous certaines conditions. La première est d'acheter un billet pour votre animal, le prix varie en fonction de la taille de celui-ci. 

Si votre animal pèse moins de six kilos, son billet coûte sept euros et s'il est plus lourd, son billet équivaut à 50% du plein tarif d'une seconde classe. En plus du prix du billet, vous devrez respecter scrupuleusement les règles de voyage : Si votre animal pèse moins de six kilos, il peut être transporté dans un sac ou une caisse de voyage, à vos pieds ou sur vos genoux. Par contre s'il pèse plus de six kilos, il doit être muselé tout au long du trajet et voyager à vos pieds. Ces règles de voyage s'appliquent pour deux animaux maximum par personne et n'oubliez pas de voyager avec l'ensemble des documents nécessaires à son identification. Bien sur, comme dans les transports en commun, ces règles ne concernent pas les chiens guides d'aveugles, pour qui c'est gratuit.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports animaux nature infos pratiques société