• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Normandie: plusieurs magasins Tati concernés par les fermetures

© Hervé Colosio
© Hervé Colosio

L'enseigne populaire Tati devrait fermer la plupart de ses magasins d'ici 2020. Certains passeront sous l'enseigne Gifi, les autres cesseront définitivement leurs activités. Les magasins du Havre et de Barentin devraient être concernés par une fermeture.

Par Myriam Libert

Les difficultés de Tati ne sont pas récentes, ce qui ne rend pas la nouvelle moins brutale.
Philippe Ginestet le PDG du groupe GPG a annoncé mardi 16 juillet qu'il envisageait la fermeture de 13 de ses magasins, et le passage de 49 établissements sous l'enseigne Gifi, appartenant au groupe.
Une trentaine de magasins seront également transformés en enseigne de déstockage.
Seul l'établissement historique de Barbès à Paris est épargné. 
En reprenant la marque Tati en juin 2017, Philippe Ginestet avait promis de sauvegarder tous les magasins et les emplois pendant deux ans. Promesse tenue jour pour jour.

Ces mesures entraineront la suppression de 189 emplois. Le PSE (Plan de Sauvegarde de l'emploi) sera détaillé le 25 juillet au cours du CSE (Comité Social et Economique).
Mais la direction s'est déjà engagée à reclasser tous les salariés concernés dans l'un des 845 Gifi du groupe.

Dans la région, le magasin Tati de Tourville la Rivière avait devancé ce changement en devenant Gifi il y a un an. Avec succés semble t'il, le chiffre d'affaire du magasin a progressé ces derniers mois.
Or les magasins Tati du Havre et de Barentin sont situés dans la zone de chalandise d'un Gifi ce qui devrait empêcher le changement d'enseigne et sceller leurs fermetures.
On ne connait pas encore le devenir du magasin Tati de Guichainville dans l'Eure.
Fermeture des magasins Tati
  - Avec les interviews d'une cliente, puis d'Isabelle Samson directrice adjointe du magasin Tati à Barentin


L'enseigne rose et blanche avait été créée en 1948 par Jules Ouaki, un tunisien établi en France après la seconde guerre mondiale, au cours de laquelle il fut résistant.
"Tati, les plus bas prix" était effectivement à l'époque le premier magasin "discount".
 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus