Notre-Dame-de-Gravenchon (76) : la fumée noire de la raffinerie Exxon inquiète les riverains

La fumée se voyait 40 kilomètres à la ronde lundi matin / © Emmanuelle Partouche
La fumée se voyait 40 kilomètres à la ronde lundi matin / © Emmanuelle Partouche

Les habitants de la baie de Seine peuvent toujours voir de loin la fumée noire. La raffinerie Exxon Mobil annonce un "retour à la normale progressif". Cet incident alerte des riverains pourtant habitués à vivre à côté des torchères

Par Sylvie Callier


Combien de temps va durer ce dégagement de fumée  ? Y a t-il un risque pour la santé ?

Les habitants et associations de protection de l'environnement attendent des réponses. Ils ont l'habitude de voir le feu des torchères.   L'intensité et la durée de l'épisode les inquiètent.

"on se pose des questions. On pense à Toulouse"

Reportage d'Emmanuelle Partouche et Paul Thiry

 
Notre-Dame-de-Gravenchon : les fumées noires de la raffinerie Exxon inquiètent

 


►Le dernier communiqué d'Exxon Mobil qui exploite cette raffinerie à Notre-Dame-de-Gravenchon, ce lundi à 11h

 "Dimanche 22 juillet vers 9 heures, suite à une panne électrique, la fourniture de vapeur d’eau du site ExxonMobil de Notre-Dame-de-Gravenchon s’est interrompue. Les unités du Raffinage et de la Chimie se sont mises en sécurité provoquant des épisodes importants de torche avec beaucoup de fumée noire.

Ce phénomène est consécutif à l’absence de vapeur. Les autorités et les communautés environnantes ont été informées selon la procédure habituelle. Notre priorité a été, reste et restera la sécurité et la minimisation de l’impact sur l’environnement lors des manœuvres nécessitées par cet incident.

La fourniture de vapeur a été progressivement rétablie dans la nuit de dimanche à lundi. Les équipes en poste sont actuellement mobilisées pour rétablir les injections de vapeur et permettre un retour à la normale. La direction et les équipes opérationnelles du site mettent tout en œuvre pour limiter la durée et l’intensité des nuisances et s’excusent auprès des riverains pour la gêne occasionnée."

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus