45 jours d'ITT pour le surveillant de prison agressé à Condé-sur-Sarthe

Un surveillant pénitentiaire a été agressé par un détenu qui lui a porté des coups à la gorge et au visage à l'aide d'un stylo, mercredi 7 février à Condé-sur-Sarthe. Le médecin légiste a réévalué le nombre de jours d'ITT de la victime, les portant de 7 à 45 jours.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'agression s'est produite pendant la distribution des repas, le mercredi 7 février 2018. Un détenu "connu pour ses multiples faits de violence envers le personnel" a porté "à l'aide d'un stylo (...) trois coups à la gorge et plusieurs autres au visage "d'un surveillant.

L'agresseur a dit vouloir "tuer un surveillant" ce jour-là, rapportait le syndicat FO pénitentiaire. 
Deux jours après les faits, l'ITT , l'Incapacité Totale de Travail du surveillant a été réévaluée et portée de 7 jours à 45 jours par le médecin légiste.

Prison de Condé-sur-Sarthe : une nouvelle unité et toujours les mêmes questions de sécurité

A Condé-sur-Sarthe en ce jour de mobilisation nationale pour de meilleures conditions de sécurité en prison, la sénatrice de l'Orne Nathalie Goulet s'est entretenue avec les surveillants et le directeur de l'établissement. 40 cellules pour détenus radicalisés formeront bientôt une nouvelle unité.

 

Qu'est-ce qu'une ITT ?
L'ITT est une notion purement pénale qui sert à qualifier pénalement les faits en fonction de « la durée pendant laquelle une victime éprouve une gêne notable dans les actes de la vie courante (manger, dormir, se laver, s'habiller, faire ses courses, se déplacer, se rendre au travail) » selon le ministère de la Justice.

Il faut savoir qu'au dessous de 8 jours d'ITT, Les faits sont qualifiés pénalement de contravention.  A partir de 8 jours, ce sont au minimum des délits.

Source : Institut de Victimologie