Alençon : pour rompre l’isolement, un battle international virtuel de hip-hop

Ce vendredi 27 mars à 15h, rendez-vous sur les réseaux sociaux pour suivre la deuxième édition du Battle de hip-hop virtuel C-19. Cet évènement lancé par une association d’Alençon dans l’Orne va rassembler quelques-uns des meilleurs breakdancers du monde, confinés chez eux.

Jessy a poussé les meubles de son salon dans son appartement du quartier de Perseigne à Alençon. A peine 20 mètres carrés mais cela lui suffit à pratiquer sa passion : la danse hip-hop.

Pour la deuxième fois, il participe au Battle virtuel C-19 baptisé ainsi en référence au Covid-19 qui a causé le confinement de tous les Bboys et les Bgirls du monde. Jessy s’est lancé à fond dans le break il y a 9 ans.

L’ambiance de ce Battle, c’est vraiment le côté fun, on délire, chill. T’es chez toi, tu fais avec les moyens du bord, tu t’amuses, tu t’éclates. On n’est pas vraiment là pour la performance. C’est plus le délire de partager un bon moment ensemble et on continue de faire vivre cet art et cette culture en même temps.
Jessy

 


Un bon moyen aussi de se motiver pour continuer à pratiquer la danse hip-hop, qui a commencé à se populariser aux Etats-Unis dans les années 80. Le Break fait même partie des nouvelles disciplines inscrites aux JO de 2024.

Hip-hop de confinement


L’idée de ce Battle est simple. Ouvrir le tournoi à un maximum de danseurs qui sont présélectionnés dans un premier temps par un jury sur vidéos. Les quatre meilleurs pourront participer au tournoi.

Une première édition (avec quelques bugs techniques) a eu lieu vendredi 20 mars. Les danseurs étaient en direct sur les réseaux sociaux et jugés en live. L’évènement a rassemblé pendant 2h30 plus de 3500 personnes.
 

Ce qui a permis à l’asso Mouvement Hip-hop d’Alençon, à l’origine du projet, de proposer une deuxième édition mieux rôdée. Damien Guillet, le président de l’association, est à l'origine du projet. C'est aussi l'un des co-organisateurs chaque année du WIBA, les championnats du monde de danse hip-hop.
 


Avec les circonstances actuelles de confinement, il y a eu beaucoup d’évènements de danse hip-hop annulés ces derniers temps qui ont fait beaucoup de mal aux organisateurs et aux danseurs, puisque, du coup, inactivité totale. On s’est dit qu’il fallait que l’on continue à garder une dynamique dans la culture hip-hop.
Damien Guillet alias « MogWhy »
 

Un Battle avec les meilleurs danseurs au monde

Damien Guillet enregistre des demandes de partout. « On a reçu ce matin une vidéo d’un Camerounais, on a eu des inscriptions de Costa-Rica, d’Asie ». Le tournoi est ouvert à tous, professionnels comme amateurs.

« La chance avec les réseaux sociaux, c’est que tout le monde peut participer. Du débutant au confirmé, du mec inconnu au gars hyper connu. C’est déjà souvent ce qu’il se passe dans la culture hip-hop. Il y a une accessibilité entre amateurs et pros »

Les quatre danseurs qui seront sélectionnés pourront affronter quatre stars du break, en direct depuis chez eux au Maroc, en Russie ou en Allemagne. Parmi eux, le phénomène Lil Zoo, champion du monde de Breakdance.
 


Ce sont des danseurs reconnus qui ont accepté de jouer le jeu et de se joindre à nous sur cet évènement là et du coup ça donne l’opportunité à n’importe quel danseur de se dire : « J’ai ma chance virtuellement de venir affronter une bête de la danse hip-hop.


Rendez-vous sur le facebook de l’association pour suivre en direct ce deuxième Battle virtuel C-19, ce vendredi 27 mars à 15h.
 
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité