Covid 19 : dépistage à l'Aigle, "pour casser au plus tôt la chaîne de contamination"

Le "dépistage massif" est destiné à identifier les personnes malades dans les secteurs où le virus circule activement. Dans l'Orne, la population est invitée à venir se faire tester à l'Aigle le 8 et le 9 février.

Le test antigénique permet de connaître le résultat dans un délai de 15 minutes
Le test antigénique permet de connaître le résultat dans un délai de 15 minutes © France Télévisions

En Normandie, le taux d'incidence (le nombre de cas pour 100 000 habitants) a encore légèrement augmenté la semaine dernière, mais la situation est parfois très contrastée d'un secteur à l'autre. Le virus peut se faire par endroit très discret quand il flambe soudainement quelques kilomètres plus loin. Depuis quelques semaines, l'Agence Régionale de Santé a donc choisi de concentrer ses efforts de dépistage où l'épidémie l'exige.

Dans l'Orne, le taux d'incidence (184) demeure supérieur à la moyenne régionale (178). L'ARS a décidé de lancer une campagne de dépistage à l'Aigle. "Il s’agit d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contact à risques qui le nécessitent, afin de mettre en œuvre les mesures de protection et d’isolement nécessaires : s’isoler lorsqu’on est positif et prévenir ses proches, c’est être acteur dans la lutte contre la Covid-19. En cas de résultat positif, une recherche de variant est réalisée", explique l'Agece dans un communiqué.

Dépistage dans la salle Michaud avenue Comtesse de Ségur, de 9h à 16h30, lundi 8 et mardi 9 février 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société l'aigle nature pays d'ouche parcs et régions naturelles