• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le djihadiste Fabien Clain a été tué en Syrie, son frère Jean-Michel est grièvement blessé

Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain. / © AFP
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain. / © AFP

Plusieurs médias annoncent que Fabien Clain a trouvé la mort mercredi après-midi dans un combardement de la coalition. Le djihadiste qui a grandi dans l'Orne était un des cadres de l'Etat islamique. C'est sa voix qui avait été identifiée dans la revendication des attentats du 13 novembre à Paris. 

Par Pierre-Marie Puaud

Nos confrères de France Inter et de Francetvinfo affirment que les frères Clain ont été visés mercredi par une frappe de la coalition à Barghouz, dans le dernier réduit encore contrôlé par Daesh. Fabien et Jean-Michel Clain, sous le coup d'un mandat d'arrêt de la justice française, avaient été repérés il y a plusieurs jours dans l'Est de la Syrie. Francetvinfo indique que "le gouvernement français attend encore une analyse ADN pour officialiser" la mort de Fabien Clain. France Inter précise que son frère Jean-Michel a été grièvement blessé.
 


Les voix des frères Clain ont été rapidement identifiées comme étant celle que l'on entend dans le message de revendication des attentats du 13 novembre 2015 par l'Etat islamique. Fabien Clain lit un message. Jean-Michel entonne des chants religieux. Depuis, ils étaient activement recherchés.
 


Fabien Clain, 40 ans, et son frère Jean-Michel, 38 ans, ont grandi à Alençon dans une famille d'origine réunionnaise. Converti à l'islam dans les années 1990, l'aîné s'est rapproché de la mouvance radicale en arrivant à Toulouse. En 2009, Fabien Clain est condamné à 5 ans de prison, aux côtés de Thomas Barnouin, dans l'affaire dite de la filière d'Artigat. En mars 2015, il a réussi à quitter la France avec sa famille pour rejoindre la Syrie. Depuis sa sortie de prison, il était revenu s'installer à Alençon, sa dernière adresse connue. 

Retour sur le parcours de Fabien Clain (archives 18 novembre 2015, Pierre-Marie Puaud, Suzana Nevenkic, et Mathias Soares)

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus