Les ex-Carrier demandent des comptes à leur ancien employeur

Les anciens salariés de Carrier aux prud'hommes d'Alençon ce lundi
Les anciens salariés de Carrier aux prud'hommes d'Alençon ce lundi

26 mois après la fermeture du fabricant d'autocar Carrier, 148 anciens salariés se retournent contre la maison mère, Fast Concept car, et réclament devant les prud'hommes 155 000 euros. Pour eux, la liquidation de l'entreprise a été orchestrée.

Par CM et DM

"J'espère qu'ils vont payer ce qu'ils nous ont fait. Ils nous ont fait tellement de mal en fermant la société alors qu'elle n'aurait pas dû fermer". Ils sont 148 salariés de Carrier, le dernier fabricant d'autocar en France, à avoir porté plainte contre Fast Concept Car, le propriétaire de leur entreprise défunte. Devant le conseil des prud'hommes, leur avocat a défendu la thèse d'une liquidation orchestrée par les frères Ringeard, les patrons de Fast Concept Car, en vue d'une délocalisation à l'étranger. Une thèse que fait bondir les intéressés pour qui Carrier a été victime d'un crash industriel, entraînant des pertes abyssales.  Les anciens salariés réclament chacun155 000 euros de dédommagement. La décision sera connue le 18 janvier prochain.

Reportage de Damien Mignau et Nicolas Corbard
Intervenants:
- Alain Vobmann, ex-salarié
- Jean-Pierre Bougnoux, avocat des ex-salariés Carrier
- Arnaud Ringeard, président de Carrier et PDG de Fast Concept Car

Les ex-Carrier demandent des comptent à leur ancien employeur

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus