Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Almenêches: l'école est flambant neuve mais reste vide

Toute neuve, l'école d'Almenêches reste vide en raison de plusieurs malfaçons.
Toute neuve, l'école d'Almenêches reste vide en raison de plusieurs malfaçons.

A Almenêches, dans l'Orne, 125 enfants auraient dû effectué leur rentrée en septembre dernier dans une école toute neuve. En ce mois de janvier, ils ont toujours cours dans des bâtiments vétustes. En cause: le conflit opposant la communauté de communes aux artisans ayant réalisé le bâtiment.

Par CM et NC

Le projet aura mis cinq ans à voir le jour. Le bâtiment à deux millions d'euros était prêt à accueillir en septembre dernier 125 enfants d'Almenêches et des communes avoisinantes. Mais quatre mois plus tard, les écoliers continuent à suivre leurs cours dans une école vétuste, privée d'eau chaude avec des toilettes dans la cour. La communauté de communes des sources de l'Orne a décidé de reporter le déménagement.

Car si le bâtiment est flambant neuf, en grattant sous le vernis, c'est beaucoup moins reluisant. Les joints du sol craquellent, la ventilation est particulièrement bruyante et la chaufferie bois est inopérationnelle en l'état. Une série de malfaçons qui provoque la colère des élus de la communauté de communes et ont mis en demeure les deux artisans concernés d'effectuer les réparations. La Direccte pourrait assurer la médiation dans ce dossier.

En attendant, les parents d'élèves trouvent le temps long. "On nous dit que la commission de sécurité a donné son aval.  Ce sont des gens compétents. Alors effectivement, il y a peut-être quelques malfaçons mais ça peut se gérer avec un constat d'huissier et les travaux peuvent se faire durant les congés scolaires", estime l'un d'entre eux.


Reportage de Nicolas Corbard et Damien Migniau
Intervenants:
- Jean-Pierre Fontaine, président de la Communauté de communes des Sources de l'Orne
- Frédéric Humbert, père de deux enfants scolarisés à Almenêches

Almenêches: l'école est flambant neuve mais reste vide

 

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus