Orne : il tue le chien de ses voisins de 101 plombs dans la tête

Image d'illustration, labrador / © LANDOV/MAXPPP
Image d'illustration, labrador / © LANDOV/MAXPPP

L'homme d'une soixantaine d'année, ancien élu, a reconnu avoir tué le labrador de ses voisins, âgé de 6 mois, parce qu'il le gênait. 

Par L.A.

Les faits, relatés par nos confrères de l'Orne Combattante , remontent au vendredi 1er juin. Ce jour-là, les propriétaires du chien reçoivent un coup de téléphone de leur voisin. Il leur explique avoir tué le jeune labrador près d'une mare, en pensant viser un ragondin. Le vétérinaire qui a examiné la dépouille de l'animal recensera 156 plombs dans le corps du chien, dont 101 dans la tête. 

Les propriétaires de l'animal ont porté plainte et se posent  désormais des questions quant à la disparition de trois autres chiens. En garde à vue, le voisin a reconnu avoir tué volontairement le jeune labrador parce qu'il le gênait.

Une association de défense des animaux s'est portée partie civile. Si les faits devaient être qualifiés d'acte de cruauté envers un animal domestique, le voisin encourrait jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d'amende. 

Sur le même sujet

Rouen : une finale avec des casseurs

Les + Lus