Confinement : c'est le taxi qui assure les livraisons indispensables à Saint Ouen sur Iton

A Saint Ouen sur Iton, le taxi assure désormais les livraisons
A Saint Ouen sur Iton, le taxi assure désormais les livraisons

Pendant le confinement, Laurent Haies, gérant d'une société de taxi, s'occupe de toutes les livraisons afin que les habitants puissent respecter au mieux les régles de confinement. Un service effectué sans contrepartie financière.

Par D.Migniau /L.A.

La société de taxi en chômage technique

Jusqu'a début mars, Laurent Haies, gérant d'une société de taxi vivait des jours heureux dans l'Orne. Mais avec l'arrivée du Covid19, son activité a baissé d'un coup de 80%. Cinq de ses six salariés sont aujourd'hui au chomage technique. 

Pendant cette période de confinement, cet artisan de la commune de Saint Ouen sur Iton (près de l'Aigle) également conseiller municipal a décidé de se mettre au service des habitants. Après avoir consulté le maire du village et en accord avec les trois commercants  (la boulangerie, la boucherie et le bureau de tabac), il s'occupe de toutes les livraisons. Les habitants peuvent alors rester chez eux. Un service qu'il propose gratuitement. 

Le concept : les personnes passent des commandes que je receptionne chez les commerçants. A la livraison, les gens me payent et je restitue ensuite ces sommes aux commerçants. Je ne perçois rien, c'est totalement gratuit
Laurent Haies

 

" J'ai la chance de pouvoir circuler. Si je peux permettre aux gens de ne pas sortir, de rester chez eux... "

Lors de ses contacts avec les Audoniens (les habitants de Saint Ouen sur Iton)  Laurent prend le maximun de precautions. Il utilise masque, gant et gel hydroalcoolique. Chaque soir, son véhicule est entièrement désinfecté. Il n'oublie pas qu'il peut être vecteur du coronavirus et que l'objectif de cette mission est de protéger la population.

Mais comme l'officine la plus proche est à l'Aigle, à six kilomètres, il regroupe tout de même les commandes. Pour l'instant, il donne la priorité aux Audoniens mais il envisage d'élargir son service aux communes limitrophes.

Il ne s'en cache pas, voir un monde à l'arrêt comme ça le touche énormement et rendre service lui permet de mieux vivre cette triste période.


 

Sur le même sujet

Les + Lus