Sénatoriales dans l'Orne : le vote des grands électeurs se fera le 1er juillet

La date de la sénatoriale partielle prévue dans l'Orne, suite à l'invalidation de l"élection de Sébastien Leroux, a été publiée au Journal Officiel : le vote s'effectuera le 1er juillet 2018.

Le décret publié le 3 mai 2018 au Journal Officiel, organise cette nouvelle élection : "Les électeurs sénatoriaux du département de l'Orne sont convoqués le dimanche 1er juillet 2018 en vue de procéder, au chef-lieu du département, à l'élection d'un sénateur au scrutin majoritaire à deux tours. Le premier tour de scrutin sera ouvert à 8 h 30 et clos à 11 heures. S'il y a lieu d'y procéder, le second tour de scrutin sera ouvert à 15 h 30 et clos à 17 h 30."

Les conseils municipaux de l’Orne sont par ailleurs convoqués le lundi 14 mai pour désigner leurs délégués et leurs suppléants pour l’élection d’un siège de sénateur. Quant aux candidats, ils doivent se faire connaître officiellement entre le 11 et le 15 juin 2018.


Un recours déposé par Jean-Marie Vercruysse et Hélène Obissier

Les candidat de La République En marche, Jean-Marie Vercruysse et Hélène Obissier avaient déposé un recours contre l'élection du proche collaborateur d'Alain Lambert. L'élection de Sébastien Leroux a été annulée en raison des fonctions qu'il occupaient au Département.

Le Conseil constitutionnel a considéré que "eu égard aux responsabilités qui étaient les siennes, M. LEROUX doit être regardé comme ayant effectivement exercé, dans l'un et l'autre cas, des fonctions de membre de cabinet du président du conseil départemental".
Le candidat Les Républicains était donc inéligible au moment du scrutin.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité