Le parc et refuge animalier “la Dame Blanche” a besoin d'aide

© Centre de soins "La dame Blanche"
© Centre de soins "La dame Blanche"

C'est l'un des rares refuges de Normandie dédié aux animaux sauvages : près de Lisieux, dans le Calvados, l'association "la Dame Blanche" est en difficulté financière mais espère des soutiens pour poursuivre ses missions. 

Par Laurent Quembre

La Dame Blanche existe depuis 1986, elle a été créée à Saint Julien de Mailloc par Gérard Bertran qui en est toujours le président. 
A l'époque, ce passionné d'animaux est devenu un peu par hasard le soigneur d'une petite chouette retrouvée au creux d'un arbre.
Baptisée "Bouboule", cette chouette est rapidement devenue son animal de compagnie. Le journal local a relaté l'histoire de Bouboule et de son protecteur. A partir de là, beaucoup de gens sont venus apporter à Gérard des oiseaux blessés. 
La chambre et la salle de bain de Gérard sont vite devenus un centre de soins improvisé. C'est ainsi qu'est née La Dame Blanche, du nom d'une espèce de chouette.
 
© Centre de la Dame Blanche
© Centre de la Dame Blanche


Passereaux, hérissons, chevreuils ...

L'association est aujourd'hui une structure agréée : un centre de soins pour la sauvegarde de la faune sauvage. Vous n'y trouverez ni chiens ni chats. La Dame Blanche recueille toutes les espèces de la faune sauvage européenne. Des oiseaux (dont un bon nombre de rapaces) mais aussi des mammifères, du hérisson jusqu'au chevreuil. 
1200 animaux sont soignés chaque année à la Dame Blanche. Le Centre est équipé pour pratiquer la chirurgie, il dispose d'une nurserie et d'une volière de rééducation.
 
© Centre de soins La Dame Blanche
© Centre de soins La Dame Blanche

L'objectif est bien sûr que ces animaux, une fois soignés, puissent retrouver la vie sauvage dans leur milieu naturel. 
Pour cela, il faut qu'ils n'aient pas été trop imprégnés par l'homme.
Si vous trouvez un animal blessé, limitez les contacts et ne le gardez pas chez vous trop longtemps. Le bon réflexe, c'est de l'amener le plus vite possible au centre de soins.
Les animaux trop imprégnés par l'homme ne peuvent pas retourner dans la nature. Ils deviennent alors des pensionnaires du parc animalier, l'autre activité de la Dame Blanche, comme l'explique Gérard Bertran. 
 
Gérard Bertran, président de la Dame Blanche

Une campagne de dons pour continuer à exister 

Depuis deux ans, le Centre de la Dame Blanche connaît des difficultés financières importantes, et a lancé un appel aux dons et aux soutiens pour pouvoir poursuivre ses activités. 
En 2017, une coûteuse remise aux normes a déséquilibré le budget de l'association, qui a besoin de 50 000 euros pour assurer son fonctionnement. Les collectivités locales ont été sollicitées, pour des subventions. Certaines se sont mobilisées pour sauver l'un des rares centres qui s'occupe de la faune sauvage en Normandie.
Sans cette structure, que faire de tous ces animaux blessés, qui n'appartiennent à personne mais qui représentent un patrimoine vivant et précieux ?
 

© Centre de la Dame Blanche
© Centre de la Dame Blanche

 

Une cagnotte en ligne jusqu'au 31 décembre 2019

Les particuliers et les entreprises peuvent aussi participer au soutien de la Dame Blanche. Une cagnotte en ligne a été ouverte sur le site okpal (urgence DameBlanche).
Plus de 17 000 euros ont été récoltés sur les 24 000 espérés. La collecte se terminera le 31 décembre 2019.
Il n'est pas trop tard pour aider cette association. 
Vous pouvez aussi visiter le parc animalier, qui compte 130 animaux. L'entrée plein tarif adultes est à 8 euros. 

Parc Animalier de la Dame Blanche – La Quentinière – 14290 Saint Julien de Mailloc
02 31 63 91 70





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus