Cet article date de plus de 5 ans

Dieppe : la manifestation de Pegida anti-migrants interdite par la préfecture de Seine-Maritime

L'association "Pegida" avait appelé à manifester à Dieppe samedi après-midi. La préfecture se fonde sur le risque de trouble à l'ordre public et le "but poursuivi par l'association"


Les militants  de "Pegida" ne sont pas les bienvenus dans les rues de Dieppe.  La branche française du mouvement  "des patriotes européens contre l'islamisation de l'occident" avait soumis sa demande à la préfecture en avril dernier. "Pegida" a été crée en 2014 à Dresde en Allemagne.

La préfecture de Seine-Maritime a interdit la manifestation du 2 juillet pour ces motifs :

- cette manifestation est organisée sur le thème "non aux migrants à Dieppe"
 
- l'association revendique constituer le rassemblement des "patriotes européens contre l'islamisation de l'occident"

- les buts poursuivis par l'association (...) sont en opposition directe avec les associations de soutien aux migrants.

- la présence concomitante à Dieppe de groupes de personnes poursuivant des buts radicalement antagonistes rend hautement prévisible l'organisation d'une contre-manifestation

- il existe (...) un risque sérieux de heurts et d'incidents violents entre les deux groupes de manifestants de nature à créer des troubles graves à l'ordre public

La préfecture fonde aussi son interdiction par la nécessité de mobiliser les forces de l'ordre sur les risques terroristes, la sécurité de l'Euro 2016.

Les militants de "Pegida" avaient bravé un tel arrêté à Calais en février dernier.






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration