Cet article date de plus de 4 ans

Le port de Dieppe au cœur d'une exposition de tableaux qui fait le buzz à New-York

Les ports peints parTurner, le maître incontesté de la lumière, sont présentés à la Frick Collection à partir de ce jeudi 23 février. Au cœur de la présentation figure le port de Dieppe, réalisé en 1825.
La cité d'Ango, Cologne et Brest sont au cœur du triptyque monumental présenté par la prestigieuse collection new-yorkaise à partir de ce jeudi 23 février et jusqu’au 14 mai.
Une exposition des œuvres de Joseph Mallord William Turner (1775– 1851) qui fait événement, complétée par une trentaine d’huiles, aquarelles et de vues contemporaines des ports représentés.
Avec la volonté de renouveler le regard sur le sujet – les ports, lieux de voyage, d’échange, mais aussi de passage entre les époques –  et de réinterroger les techniques utilisées par Turner, notamment l’usage de la couleur, qui a choqué à l’époque.

Un tournant dans son oeuvre

Peints par Turner au milieu des années 1820, ces trois tableaux représentent un tournant dans l’œuvre de l’artiste. Il y approfondit son travail sur la représentation de la lumière et de la couleur qui caractériseront toute son œuvre ultérieure.
Propriété de la Frick Collection, Harbour of Dieppe, changement de domicile, représente le port de Dieppe. Même si le peintre crée un effet de perspective et de lumière qui magnifie le port et en cela se détache des proportions réelles, on distingue très nettement sur la toile l’hôtel d’Anvers, sur la droite, et l’on devine en arrière-plan inondé de lumière, les arcades et l’église Saint-Jacques.
Sur les quais, et à bord des navires, une foule nombreuse et besogneuse se presse, représentation d’un port moderne et actif. Le peintre adopte également un grand format nouveau, traditionnellement réservé aux peintures historiques ou religieuses. "Un très grand et très beau tableau, parmi les aboutis de ceux réalisés pendant ses campagnes françaises, qui marque aussi la naissance du romantisme", apprécie en expert Pierre Ickowicz, conservateur en chef du musée de Dieppe. 

Une exposition à laquelle la Ville de Dieppe a concouru en fournissant à la Frick Collection des images et vidéos du port d’aujourd’hui, depuis le quai du Hable, selon des angles de vue qui permettront aux visiteurs de faire le parallèle entre la ville contemporaine et celle représentée par le peintre.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture