Cet article date de plus de 5 ans

Sébastien Jumel : "la question est que Dieppe ne devienne pas Calais"

Le maire de Dieppe a été reçu ce mercredi 13 avril par le ministre de l'Intérieur. L'arrivée régulière de migrants espérant monter à bord des car-ferries et la persistance d'un réseau mafieux sont préoccupantes
Le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel
Le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel © France 3 Normandie


Sébastien Jumel demande l'aide de l'Etat. Dieppe a besoin de renforts de police, de police de l'air et des frontières, de scans qui permettent de visualiser l'intérieur des remorques des poids-lourds où des migrants se cachent.

Le maire souhaite aussi qu'un réseau mafieux de passeurs n'exploite plus "la misère humaine" près du terminal de ferries Dieppe-Newhaven. Sébastien Jumel propose aussi une coordination renforcée avec la sous-préfecture, la police et la gendarmerie.

Interview dans le 19/20 par Emilie Leconte

durée de la vidéo: 03 min 54
Migrants à Dieppe : Interview de Sébastien Jumel dans le 19/20





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique migrants société immigration