Cet article date de plus de 5 ans

Un trophée pour la rédaction de France 3 Normandie

Un reportage sur les migrants à Dieppe a été choisi par le jury du concours organisé par le club de la presse de Normandie
Remise des trophées 2016 le 2 juin à Deauville
Remise des trophées 2016 le 2 juin à Deauville © Emma OLIVIER / France 3 Normandie
Tourné en mars dernier, le reportage de Béatrice Rabelle sur les migrants à Dieppe a été récompensé jeudi dernier à Deauville par un trophée.
Ce dossier sur la condition des migrants à Dieppe est signé Judikaëlle Rousseau (Journaliste Reporter d'Images) Bruno Delande (prise de son) et Carole Lebret (montage).

durée de la vidéo: 06 min 27
Migrants à Dieppe


La situation des migrants à Dieppe

Ils seraient une centaine de migrants actuellement à Dieppe . Certains d'entre eux ont trouvé refuge dans des gobes (petites grottes dans la falaise). Parmi eux, une dizaine de mineurs. Certains sont blessés ou malades.
L'association Itinérance Dieppe les accueille, leur apporte une écoute et une tente de leur apporter une aide logistique.
Récemment une délégation de Médecins du Monde est venu visiter les 7 campements  de fortune installés autour du terminal Transmanche. Le constat est lourd : les migrants vivent dans des conditions difficiles : pas de toilettes, pas de douches, pas de points d'eau, pas de poubelles  ... La situation est comparable à celle de Calais : rien n'est fait pour accueillir les personnes dans des conditions dignes.
Les associations humanitaires réclament des structures en dur pour accueillir décemment les réfugiés.
Le regard des Dieppois sur cette situation est partagé même si tous regrettent cette situation.

VIDEO : le reportage de Béatrice Rabelle, Judikaelle Rousseau, Bruno Delande (son) et Carole Lebret  (montage)
• Nicolas Legrand, président association d'Itinérance Dieppe
• Anne-Sophie Marie, coordinatrice régionale de Médecins du Monde
• Christian Cartier, délégué régional de Médecins du Monde
• Nicolas Langlois, premier adjoint mairie de Dieppe
• Moncef Mostafi, vice-président Point Humanitaire 76
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie migrants société immigration