Une délégation de Sidel reçue au ministère de l’économie

Publié le Mis à jour le
Écrit par MR/AFP
Dans le cadre de leur lutte, les militants CGT de l'entreprise Sidel appellent à boycotter les produits sous emballage Tetra Pak, et effectuent des opérations coup de poing dans des grandes surfaces.
Dans le cadre de leur lutte, les militants CGT de l'entreprise Sidel appellent à boycotter les produits sous emballage Tetra Pak, et effectuent des opérations coup de poing dans des grandes surfaces. © France 3 Haute-Normandie

Une délégation de salariés de l’entreprise Sidel basée près du Havre (Seine-Maritime) est reçue ce mercredi 30 septembre au ministère de l’économie à Paris.

Après l’obtention d’un sursis dans le plan de restructuration du groupe Sidel par le tribunal de grande instance du Havre, la nouvelle étape a lieu ce mercredi à Paris. Une délégation de salariés est reçue par le directeur de cabinet adjoint du ministre Emmanuel Macron au ministère de l’économie à Paris. Le président Hollande pourrait également recevoir les syndicats le 6 octobre prochain.

Un sursis d'un mois accordé par le tribunal de grande instance du Havre

La direction de Sidel a fait savoir qu'elle se félicitait de la décision du tribunal et qu'elle souhaitait "engager un dialogue constructif avec toutes les parties prenantes". Elle a toutefois précisé que la restructuration restera gérée par Sidel et non par Tetra.

De son côté les syndicats se réjouissent de ce sursis comme le confirme le délégué CGT Reynald Kubecki, "Nous avons obtenu un délai supplémentaire d'un mois qui va nous donner le temps de faire des propositions alternatives à la restructuration prévue par la direction", (…) le plan de sauvegarde pour l'emploi (PSE) qui devait être clos début janvier le sera donc le 12 février.

Début septembre Sidel, leader mondial des machines fabriquant et remplissant des bouteilles plastique pour l'alimentation, filiale du suédois Tetra Laval, avait annoncé la suppression de 360 postes dans le monde, dont 190 dans son usine principale d'Octeville-sur-Mer (Seine-Maritime), près du Havre. Le site historique d'Octeville, qui était le siège de Sidel il y a quelques années et qui compte 921 salariés, doit supporter plus de la moitié
des suppressions de postes, alors qu'il dégage des bénéfices, assure la CGT.


Dans le cadre de leur lutte, les militants CGT appellent à boycotter les produits sous emballage Tetra Pak, et effectuent des opérations coup de poing dans des grandes surfaces. 
Le reportage de Claire Schaeffner et Anne-Laure Meyrignac dans les rayons de l’hypermarché Leclerc de Gonfreville-l’Orcher

Une délégation de Sidel reçue au ministère de l’économie

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.