Cet article date de plus de 5 ans

Le Havre : Bob Bradley quitte le HAC

Un an à peine après son arrivée au Havre, l'entraîneur américain Bob Bradley quitte son poste d'entraîneur du HAC pour celui de Swansea. Bradley est remplacé par son adjoint : Oswald Tanchot

Un départ pour le Pays de Galles

"Le président (Vincent) Volpe annonce aujourd'hui le départ de Bob Bradley et la nomination d'Oswald Tanchot comme successeur au poste d'entraîneur principal", écrit le HAC dans un communiqué sur son site internet. 
Le club gallois, qui évolue en Premier League anglaise, a annoncé dans le même temps la nomination de Bradley à la place de l'Italien Francesco Guidolin, licencié.

Nommination de son adjoint

Oswald Tanchot, jusque-là adjoint de Bob Bradley au Havre, remplace donc l'entraîneur américain. 
Adjoint de Bradley depuis son arrivée en novembre 2015, il avait été sollicité cet été, notamment par le Paris FC, mais avait choisi de rester dans l'optique de prendre, à terme, les rênes de l'équipe première. Il avait d'ailleurs obtenu en avril son diplôme d'entraîneur professionnel (BEPF). 

En tant que joueur, Oswald Tanchot a évolué à Laval, Fécamp, Avranches ou encore Vitré, avant d'entraîner l'équipe vendéenne du Poirée-sur-Vie, en National (2011-2015), ratant même de peu la montée en Ligue 2 en 2013.
La saison dernière, sous les ordres de Bradley, Le Havre avait raté d'un but l'accession en Ligue 1. Mais cette saison a commencé moins brillamment: les Normands sont 13e avec 9 points et un mach en moins, à disputer lundi soir contre Sochaux. En cas de succès, ils pourraient remonter à la 5e place, à deux points du 3e, Amiens.  

Bradley au Pays de Galles 


Bob Bradley quitte donc le HAC pour aller remplacer l'entraîneur Francesco Guidolin licencié par Swansea. 
Bradley prendra ses fonctions dès mardi. Le club de D2 française a accepté de laisser partir l'Américain après le match contre Sochaux lundi soir, a expliqué
Swansea.
L'Américain âgé de 58 ans, sélectionneur des Etats-Unis de 2006 à 2011, est le quatrième manager à s'installer sur le banc des Swans en un an. 

Arrivé en janvier à Swansea, Guidolin (61 ans) était parvenu à maintenir les "Swans" en Premier League la saison passé, mais le technicien italien n'a pas réussi à
obtenir des résultats probants cette saison alors que le club gallois est actuellement 17e du championnat.
Après sept journées, Swansea dispose du même nombre de points que le 18e West Ham (4 pts) et seulement deux longueurs d'avance sur le dernier Sunderland.
Guidolin, qui disposait d'un contrat de deux ans, est le premier entraîneur de Premier League cette saison être démis de ces fonctions.
La troisième défaite de suite de Swansea, samedi à domicile contre Liverpool (2-1), a été le revers de trop pour les dirigeants gallois.
"Nous pensions qu'il méritait de continuer après le travail accompli la saison passée. Malheureusement, nous n'avons pas pu dupliquer les performances de la saison dernières et nous avons ressenti le besoin de faire un changement le plus tôt possible",
a expliqué le président Huw Jenkins sur le site du club, racheté en juin par un consortium américain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport le havre ac baie de seine sorties et loisirs