Le Havre : la grève reconduite au terminal pétrolier de la CIM

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier
Une cuve et un oléoduc de la CIM au Havre.
Une cuve et un oléoduc de la CIM au Havre. © France 3 Normandie

L'assemblée générale a voté pour la reconduite du blocage jusqu'à mercredi midi. La compagnie industrielle maritime est le noeud stratégique d'alimentation en pétrole des raffineries et aéroports



Les vannes restent fermées à la CIM. Le personnel a approuvé à 85% la poursuite de la grève contre la loi travail.  Les navires pétroliers ne peuvent plus livrer "l'or noir". 40% du pétrole brut importé en France tansit par la CIM. 

Sur ordre du premier ministre, des cadres non grévistes de la compagnie ont alimenté les pipelines notamment pour le kérosène destiné aux aéroports d'Orly et Roissy et pour la raffinerie Exxon Mobil de Notre-Dame-de-Gravenchon.

Du côté de la raffinerie Total, 50% des personnels d'exploitation a voté pour la grève. La raffinerie de Gonfreville l'Orcher est à l'arrêt depuis plus d'une semaine.






En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.