Cet article date de plus de 5 ans

Le Havre : la mobilisation des surveillants de prison prend de l'ampleur

Avant la prochaine journée nationale de mobilisation le 5 novembre, les surveillants de prison étaient réunis en intersyndicale ce mardi au Havre. Ils dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail. On décompte 27 agressions dans les établissements haut-normands depuis le début de l'année.
© France 3 Baie de Seine
27 agressions dans les prisons de Haute-Normandie depuis janvier 2015. Ce chiffre est en augmentation et la profession a bien du mal à susciter de nouvelles vocations : 30% de stagiaires démissionnent avant même la fin de leur formation... 

Une nouvelle journée d'action


Après leur mobilisation nationale du 22 octobre dernier, les surveillants pénitentiaires ont décidé d'une nouvelle journée nationale d'action le 5 novembre prochain. Un mouvement d'ampleur mené par une intersyndicale FO/CGT/Ufap- UNSA justice qui a pour objectif de paralyser l'appareil judiciaire et pénitentiaire : aucune entrée, aucune sortie, aucun transfert. Seules les extractions médicales pourront passer.

Les surveillants de prison veulent des moyens supplémentaires pour que les 1.200 postes actuellement vacants en France soient enfin pourvus.

Le reportage d'Emmanuelle Darcel et Karima Saïdi (montage : Alexis Delahaye), avec les interviews de :
Les surveillants pénitentiaires se mobilisent

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social prison justice société