Le point sur la mobilisation des salariés à la cimenterie Lafarge, près du Havre

Le plan social prévu par la direction de la cimenterie Lafarge ne convient pas aux salariés. Ils dénoncent des lenteurs, un manque d'informations et un climat tendu. L'entreprise tourne au ralenti. 

Archive : Cimenterie Lafarge à Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre
Archive : Cimenterie Lafarge à Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre © France 3 Baie de Seine
Le projet de transformation de la cimenterie Saint Vigor d'Ymonville près du Havre prévoit la suppression de 113 postes. Les salariés affirment que les propositions de reclassement restent floues et sont exaspérés par la lenteur de la procédure. Par ailleurs, ils dénoncent des indemnités de licenciement dérisoires. 
Ce matin (vendredi 13 mai),  ils ont voté l'arrêt total du four. 

VIDEO : le reportage d'Angèle de Vecchi et Jean-Luc Drouin avec l'interview de : 
durée de la vidéo: 01 min 32
Cimenterie Lafarge

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine mouvement social économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter