• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

POLLUTION. Épisode de pollution aux particules fines dans les départements du Calvados, de l'Orne et de la Manche

La Normandie touchée par un épisode de pollution aux particules fines dû à des conditions météos qui favorisent l'accumulation des polluants dans l'air, mardi 23 avril 2019. / © Joel Saget / AFP
La Normandie touchée par un épisode de pollution aux particules fines dû à des conditions météos qui favorisent l'accumulation des polluants dans l'air, mardi 23 avril 2019. / © Joel Saget / AFP

Les préfectures du Calvados, de l'Orne et de la Manche vont mettre en place une procédure d' "information-recommandation" pour un épisode de pollution de l'air ambiant aux particules fines (PM 10) à compter de mardi 23 avril 2019.

Par OA

Nouvel épisode de pollution aux particules fines en Normandie.

Les préfectures du Calvados, de l'Orne et de la Manche vont mettre en place une procédure d' "information-recommandation" pour un épisode de pollution de l'air ambiant aux particules fines (PM 10) à compter de mardi 23 avril 2019. La préfecture de l'Orne précise dans son communiqué que la procédure s'étendra du "mardi 23 avril 2019 minuit au mercredi 24 avril 2019 minuit". 

Atmo Normandie, qui surveille la qualité de l'air en Normandie, a alerté de cet épisode de pollution dans un tweet ce lundi 22 avril : "Procédure Préfectorale d’information et de recommandations déclenchée pour demain sur l'ensemble de la région du fait de teneurs élevées en particules en suspension d’origine saharienne."
 

Cette procédure intervient un jour après la fin d'une même procédure dans le Calvados et la Manche : un épisode de pollution était à déplorer à cause de l'effet cumulé des conditions météorologiques et du trafic automobile important.
 

Cette fois cet épisode de pollution est dû à la combinaison de la météo et de la présence de particules fines venant du Sahara. Des règles sanitaires et des comportements particuliers sont à respecter durant cette période.
 

Recommandations sanitaires


Les préfectures des départements concernés publient dans leur communiqué les règles à respecter.
  
  • Penser à ventiler et à aérer les lieux clos.
  • Éviter de s'exposer à des "facteurs irritants supplémetaires" comme la fumée de tabac, l'utilisation des solvants à l'intérieur, chauffage au bois, exposition aux pollens.
  • Éviter les activités physiques et sportives intenses en intérieur comme en extérieur.
  • Faire des sorties brèves et demandant peu d'efforts.
  • En cas de gêne cardiaque ou respiratoire il faut consulter un médecin.
Les femmes enceintes, les nourrissons ou jeunes enfants, les personnes âgées ou asthmatiques sont des personnnes considérées comme plus vulnérables. Elles doivent redoubler de vigilance. 


Des comportements sont également à respecter.
  • Modérer la température de son logement ou de son lieu de travail.
  • Éviter l’utilisation d’appareils de combustion de biomasse non performants ou de groupes électrogènes, sauf nécessité.
  • Privilégier le recours aux modes actifs, aux transports en commun ou au covoiturage. Sauf pour les personnes vulnérables ou sensibles à la pollution, l’usage du vélo ou la marche à pied ne sont pas déconseillés.
  • Sur la route, il faut adopter une conduite souple et modérer sa vitesse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grand nettoyage au large des côtes de Seine-Maritime

Les + Lus