La Poste tente-t-elle de briser la grève des facteurs havrais à Colombelles ?

Les postiers du Havre sont en grève depuis le 13 septembre dernier. Ils soupçonnent leur direction d'avoir mis en place un centre de tri parallèle à Colombelles. Ils ont fait le déplacement dans le Calvados ce mercredi matin.

Une délégation de postiers havrais sont venus à Colombelles ce mercredi matin
Une délégation de postiers havrais sont venus à Colombelles ce mercredi matin
Depuis le 13 septembre dernier, la distribution du courrier est perturbée par un mouvement de grève des postiers. au coeur du conflit, une nouvelle organisation du travail que souhaite instaurer la direction et plus particulièrement la modification de la pause méridienne. Jadis de 20 minutes et intégrée dans le temps de travail, celle-ci verrait sa durée passer à 45 minutes et ne serait pas rémunérée.

Le conflit semblait s'être apaisé jeudi dernier (29 septembre) avec la levée du blocage du centre de distribution du Havre-aéroport par l'Intersyndicale. Mais le lendemain, la direction campant sur ses positions, le blocage a été rétabli. Les négociations sont au point mort et la situation s'envenime: les postiers havrais soupçonnent  leur direction d'avoir mis en place un centre de tri parallèle à Colombelles, dans l'agglomération caennaise, un centre qui fonctionnerait depuis 48 heures.

Uné délagation de syndicalistes a fait le déplacement ce mercredi matin dans le Calvados pour récolter des preuves. Ils ont demandé la venue d'inspecteurs du travail pour constater que des opérations de tri concernant le courrier havrais était bien menée à Colombelles, dans un bâtiment situé dans une zone industrielle.

Dans un communiqué publié en milieu de journée la Poste admet avoir "sollicité un prestataire de Colombelles" et indique que cela se fait "dans le respect de la loi, la Cour de cassation ayant admis la possibilité de recourir à la sous-traitance en cas de conflit collectif".  

Elle rappelle que le 27 septembre dernier, le Président du Tribunal de Grande Instance du Havre a ordonné aux personnes participant au blocage "de quitter de quitter les lieux, de libérer immédiatement les accès au site et de n’empêcher en aucune manière la libre circulation des personnes et des biens". Or, selon La Poste, "quelques gréivistes postiers et des militants non postiers ne font aucun cas de l'autorité judiciaire". Selon les chiffres communiqués ce mercredi par la direction de l'entreprise, il y aurai 13 grévistes sur 140 au Havre plateforme de distribution et 39 sur 70 au Havre Aéroport.

Reportage de Jérôme Raguenau et Thierry Cléon
Intervenants:
- Fabrice Scelles, secrétaire SUD-PTT 14 
- Pierre Phelepp, membre secrétariat CGT FAPT 76

durée de la vidéo: 01 min 32
Colombelles: bras de fer entre les postiers havrais et leur direction

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter