Quand une brigade crée une passerelle entre la Normandie et la Belgique

Qui sait aujourd’hui pourquoi le fameux pont qui relie Deauville à Trouville s’appelle «Le pont des Belges» ? Pourquoi tant de rues dans le Calvados sont nommées «Brigade Piron» ? Réponses dans le documentaire "La Brigade Piron, le pont de l'union" lundi 21 septembre à 22h55.

Deux villes, une histoire

Reliant Trouville à Deauville, le Pont des Belges est à la fois un lieu de passage et de mémoire. Anciennement Pont de l’Union, il fut ensuite baptisé Pont des Belges en hommage aux libérateurs de Trouville et de Deauville en 1944 : les soldats belges de la brigade Piron. Lors de la libération de Deauville le 22 août 1944, les allemands ont bombardé la ville et ont détruit le pont. Deux belges y ont alors perdu la vie. Ces deux soldats ont leurs noms inscrits à l’entrée du pont sur une plaque leur rendant hommage.  

Le Pont des Belges reliant Deauville à Trouville
Le Pont des Belges reliant Deauville à Trouville

Je suis allé à l'école primaire à Villers sur mer. Au collège et au lycée à Deauville. Mon école se situait « avenue de la brigade Piron ». Chaque soir, de la sixième à la Terminale, j'allais rejoindre ma mère à Trouville et empruntais donc le Pont des Belges. Mon histoire personnelle est donc intimement liée à la brigade Piron. Je n'en suis pas un spécialiste ni un expert. D'ailleurs, je regrette même de ne pas avoir reçu, enfant, les informations concernant la libération de « mon » territoire. C'est peut-être cela qui m'a donné envie de me plonger dans l'histoire de ces libérateurs belges...et de faire un travail de mémoire. La mémoire, pour le temps présent. L'hommage, pour le passé de ces anciens. La transmission, pour les générations futures.



Vincent Pouchain, réalisateur

Nous avons rencontré le réalisateur du documentaire Vincent Pouchain, découvrez son témoignage :

Le réalisateur Vincent Pouchain sera l'invité du JT 19/20 Normandie édition de Caen, lundi 21 septembre à 19h00, jour de la première diffusion du documentaire.


De la Belgique à la France

Normandie, été 1944. 2 mois après le Jour J, 2 000 soldats débarquent à Arromanches et Courseulles. Entraînés, déterminés, ils n’ont qu’une mission : libérer la côte fleurie, de Cabourg à Honfleur, en passant par Deauville. Ils n’ont qu’un seul but : délivrer du joug nazi leur cher pays, la Belgique. Ils ont un nom à jamais mythique : la brigade Piron, du nom de leur général charismatique : Jean-Baptiste Piron

Reconstitution historique de la Brigade Piron
Reconstitution historique de la Brigade Piron © Vincent Pouchain

Du 17 au 24 août 1944, de Sallenelles jusqu’à Honfleur, quelque 2 000 soldats d’origine belge - presque marginaux et anonymes dans l’innombrable contingent du Débarquement -  vont arpenter les plages de la Côte Fleurie et libérer ses grandes stations balnéaires (Cabourg, Houlgate, Deauville…). Pour les forces alliées, ils sont connus sous le nom de First Belgian Group. Pour les Normands, ils sont LA Brigade Piron.

Ce documentaire inédit raconte la singulière aventure normande de ces soldats à la fois belges et rebelles. Belges, ils ne le furent pas tant que ça... la Brigade comptait en vérité plus de 33 nationalités, intégrant tous les volontaires ayant du sang belge dans les veines. Mais rebelles, il le furent, jusqu’au bout, à toute forme de soumission, que ce soit à l’Allemagne nazie comme, parfois, au commandement allié !

Insigne de la Brigade Piron
Insigne de la Brigade Piron © Wikipédia

Des témoins de première ligne

Porté par les témoignages inédits des trois vétérans de la campagne de Normandie, le documentaire retrace l’aventure presque improbable de ces Belges venus du monde entier, réunis en une unité et guidés par l’aura charismatique du major Piron.
Les vétérans qui ont témoigné
Les vétérans qui ont témoigné © Vincent Pouchain
Ce film est un hommage notamment pour les vétérans Georges Gabriel et Jorge Sanjinez Lenz, qui sont décédés depuis le tournage.

 
LA BRIGADE PIRON, LE PONT DE L'UNION
Un documentaire écrit et réalisé par Vincent Pouchain
52 minutes
Une co-production ADLTV, Triangle 7, la RTBF et France Télévisions-France 3 Normandie

DIFFUSION LUNDI 21 SEPTEMBRE VERS 22H55 SUR FRANCE 3 NORMANDIE
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la france en vrai à l'antenne vos rendez-vous