Retard de train : comment se faire rembourser ? #SNCF

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A.

Dès que votre train a 30 minutes de retard, vous pouvez prétendre à une compensation financière. Un dédommagement est prévu pour les passagers des trains grandes lignes (TGV ou Intercités). Comment l'obtenir ? Explications 

G30 : la demande de compensation en ligne de la SNCF

En 2016, la SNCF lançait sa nouvelle garantie 30 minutes "G30". En théorie, un dédommagement est prévu pour les usagers de trains grandes lignes (TGV ou Intercités) dès 30 minutes de retard.



Pour cela, il faut remplir une demande en ligne, sur le site de la SNCF. C'est assez simple : vous entrez votre numéro de dossier et les trains concernés s'affichent. Vous cochez celui qui vous a mis en retard et c'est terminé. 





Mais attention, votre compensation ne sera pas forcement en euros : entre 30 minutes de retard et une heure, elle se fait sous la forme d'un bon d'achat d'une valeur de 25% du prix du billet.



Entre une heure de retard et deux heures : le remboursement est également de 25%  mais peut être fait en euros par virement (ou en bon d'achat valable un an, au choix)



Entre deux heures de retard et trois heures : le remboursement est de 50%  et peut être fait en euros par virement (ou en bon d'achat, au choix).



Lorsque le retard est supérieur à 3 heures : le remboursement est de 75 % et peut être fait en euros par virement (ou en bon d'achat, au choix).



Un système "simple" et quelques couacs

En théorie, ce système est quand même bien pratique.

Quand il fonctionne, il suffit de cocher la bonne case et la demande est faite.



En pratique, vous pouvez estimer avoir subi un retard de 1h20 par exemple lorsque votre correspondance est manquée, et donc pouvoir prétendre à un remboursement en euros par virement et vous apercevoir que la SNCF ne prend en compte que le retard du premier train (à savoir 45 minutes) : le remboursement se fera donc par bon d'achat. 



Autre problème de taille : lorsque la fameuse case n'apparaît pas, quand la SNCF ne considère pas le train comme en retard ou pas suffisamment en retard :





Entre les trains de reports et les trains à correspondance : le client a parfois du mal à comprendre comment la SNCF calcule le retard :







 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité