Cet article date de plus de 5 ans

Risque allergique maximal en Normandie

Un risque "élevé à maximal" d'allergies dues aux pollens des graminées (couramment appelé "rhume des foins")  est observé en Normandie par le réseau Air C.O.M. de Surveillance de la Qualité de l'Air. En cause : les températures douces qui ont permis une augmentation de la quantité de pollens. 

© France 3
D'après le réseau de surveillance de la qualité de l'air, le risque maximal d'allergie aux pollens de graminées est à son niveau 5, soit très élevé (sur une échelle d'indice de 0 à 5), et ce pour la deuxième semaine consécutive.

Les températures de ces dernières semaines ont favorisé l’apparition des pollens de graminées, dont le potentiel allergisant est très fort. Il est donc à craindre le développement de certaines pathologies chez les personnes sensibles.

Il leur est conseillé de prendre leurs traitements et de limiter les contacts avec les pollens, en évitant les promenades à la campagne, les vitres ouvertes en voiture, etc


Comment se manifeste une pollinose ?
Très souvent bénins, les symptômes peuvent être très sévères, voire invalidants :
  • fortes rhinites avec irritations et picotements du nez,
  • crises d’éternuements,
  • conjonctivites et larmoiements…
La pollinose la plus connue est « le rhume des foins ».

Source : http://www.airnormand.fr/L-air-le-b.a-ba/Pollens, cliquer pour tout savoir sur les pollens

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
infos pratiques santé société