• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Saint-Pair-sur-mer : 350 objets de la Seconde guerre mondiale vendus aux enchères ce jeudi

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Pas moins de 350 lots, composés d’objets allemands, anglais et américains datant de la Seconde guerre mondiale, étaient proposés ce jeudi aux enchères à l'hôtel des ventes de Saint-Pair sur-mer (Manche). Ces objets sont issus essentiellement de deux collections privées. 

Par Aurélie Misery

Des casques de soldat, une bicylette allemande, des équipements et du matériel de la vie quotidienne... Au total, ce sont près de 350 objets qui étaient proposés ce jeudi après-midi à l'hôtel des ventes de Saint-Pair-sur-mer, dans la Manche. 

Ces objets proviennent essentiellement de deux collectionneurs locaux qui ont décidé de se séparer d'une partie de leur collection.

Les acheteurs sont avant tout des collectionneurs privés. 
 
© Un vélo allemand, pièce maîtresse de la vente aux enchères
© Un vélo allemand, pièce maîtresse de la vente aux enchères
 
Un lot composé notamment d'une lettre de Mauthausen et d'une carte de Buchenwald / © Hôtel des ventes de Saint-Pair-sur-mer
Un lot composé notamment d'une lettre de Mauthausen et d'une carte de Buchenwald / © Hôtel des ventes de Saint-Pair-sur-mer
 
L'itw de Mathilde Vauprès, commissaire-priseur


Le marché de la vente "militaria" 

Pour la commissaire-priseur, Mathilde Vaupres, « les ventes « militaria » (ventes d’objets témoignant de l’activité militaire d’un pays ou d’une époque) constituent un véritable marché, notamment concernant la période de la Seconde Guerre mondiale. 

Si de nombreux lots sont estimés à des prix autour de 10 ou 20 euros comme les pochettes de munitions ou les gamelles, d'autres objets pourraient voir leur prix s'envoler. C'est le cas des casques allemands (dont l'un de la Luftwaffe est estimé 400-450 euros) ou d'une collection de lettres de détenus de camps de concentration, estimée 250-280 euros. 
 
Ce casque de la Luftwaffe modèle 42 est estimé 400-450 euros / © Hôtel des ventes Saint-Pair-sur-mer
Ce casque de la Luftwaffe modèle 42 est estimé 400-450 euros / © Hôtel des ventes Saint-Pair-sur-mer

En 2016, la vente des chars militaires du Normandy Tank Museum avait suscité beaucoup d'intérêt. 
 

Le maire de Sainte-Marie-du-Mont, Henri Milet avait alors souligné l' "engouement incroyable" pour le matériel militaire de la Seconde Guerre mondiale. "Dans le canton, les "bourses militaria" - des "vide-greniers" d'objets militaires - attirent chaque année autour du 6 juin des milliers de personnes, de différentes nationalités", avait précisé Henri Milet. 


 

Sur le même sujet

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus