Les salariés de Carrefour manifestent à Barentin (76)

Après l'annonce de la volonté du PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, de supprimer 2400 postes, les salariés protestent.

Les salariés de Carrefour manifestent ce mercredi 7 février à Barentin (76) contre le plan social annoncé par la direction du groupe. Dans l'Eure et Seine-Maritime se sont huit magasins qui sont concernés. A Barentin, les salariés ont manifesté à l'appel des syndicats et sont prêts à renouveler leurs actions pour faire entendre leurs voix.

Dans ces condictions, Gaëtan Couturier, délégué syndical à Carrefour Barentin, dénonce les bénéfices records du groupe Carrefour en 2017


Au total, Carrefour va supprimer 2.400 postes en France dans un groupe qui en compte actuellement 10.500, via un plan de départ volontaires. 
Il a par ailleurs annoncé une réduction des coûts de deux milliards d'euros dès 2020 en année pleine, notamment via des économies sur la logistique et les coûts de structure, ainsi qu'un projet de réduction de 273 magasins anciennement Dia mais passés sous sa propre enseigne sous le nom de Carrefour Contact.

Un processus de recherche de repreneurs sera lancé pour ces magasins, qui seront fermés si le processus n'aboutit pas. Ce sont 100.000 m² de surface de vente qui pourraient disparaître. 
Carrefour, qui est le premier employeur privé de France, a pour objectif de se développer dans le bio et le commerce en ligne.

VIDÉO : le reportage de Sylvie Callier et Véronique Arnould (montage : Pierre Cadinot) avec les interviews de

  • Gaëtan Couturier, délégué CGT Carrefour Barentin
  • Olivier Ginesta, délégué CGT central Carrefour