ArchéoJazz de Blainville-Crevon, l'un des plus vieux festivals de Jazz de France à découvrir dans Vachement Normand !

durée de la vidéo : 00h25mn59s
À la découverte du festival atypique à Blainville-Crevon en Seine- Maritime : le festival ArchéoJazz ©France 3 Normandie MediaTV

Vincent Chatelain découvre un festival atypique à Blainville-Crevon en Seine-Maritime : le festival ArchéoJazz, né de la passion de bénévoles pour l’histoire, les fouilles archéologiques et le jazz. Le festival a lieu sur un site médiéval, déterré par une bande de jeunes bénévoles passionnés à la fin des années 1960. Des musiciens de jazz, de blues et de musique du monde se produisent sur ces ruines réhabilitées, portés par une équipe de bénévoles toujours aussi passionnés.

Le festival a lieu sur un site médiéval, déterré par une bande de jeunes bénévoles passionnés à la fin des années 1960. Des musiciens de jazz, de blues et de musique du monde se produisent sur ces ruines réhabilitées, portés par une équipe de bénévoles toujours aussi passionnés.

Durant l’été 1967, deux adolescents s'amusent au lieu-dit "Le Vieux Château", à la lisière du village de Blainville-Crevon. Surpris par un orage, ils se réfugient dans un taillis où une amorce de voûte apparaît. Curieux, ils la dégagent, et sans le savoir, ils venaient de trouver un accès menant aux vestiges ensevelis d’un château médiéval. Ils vont trouver des jeunes un peu plus âgés, dont Jérôme Bénet, qui prennent les choses en main. Ceux-ci se rendent à la mairie, obtiennent toutes les autorisations nécessaires pour fouiller le site et décident de fonder une association pour commencer à s’organiser dans le décryptage du mystère de ces ruines.


Le Festival Archéo Jazz, c'est une aventure exceptionnelle, débute avec près d’un millier de bénévoles venus de France et des pays étrangers. En 1968, des recherches dans les archives, des fouilles archéologiques, des travaux de dégagement et des actions de mise en valeur se succèdent pour faire connaître le site au public et le faire revivre afin qu’il ne retombe plus jamais dans l’oubli.


Le château connaît une nouvelle vie grâce à la passion d’une grande équipe de bénévoles. Leur association, la Société d’Études Culturelles, fondée en 1967 lors du commencement des recherches et des fouilles, désormais propriétaire du site, a vite ressenti la nécessité d’assurer l’avenir du site pour éviter un nouvel abandon.

Outre la poursuite des tâches de sauvegarde des vestiges et le développement depuis 1977 du festival ArchéoJazz, de multiples activités culturelles et sportives y vont vu le jour et prennent de l’ampleur : visites thématiques, ateliers pédagogiques, expositions, rencontres avec des musiciens, fêtes médiévales…

Une passion qui se transmet de père en fil 

ArchéoJazz est une affaire de bénévoles, mais aussi de famille. À 34 ans, Louis succède à son père pour cette édition 2022 à la présidence de l’association qui gère à la fois le site médiéval et le festival. Il est devenu le chef de la bande de 150 bénévoles. Salarié d’un joailler en Suisse, ce diplômé d’une école de commerce connaît le festival sur le bout des doigts.
Les bénévoles ont choisi lors de l’AG de l’élire à la présidence. La plupart le connaissent depuis qu’il est tout petit !

durée de la vidéo : 00h01mn39s
Louis Benet directeur du Festival Archéo Jazz de Blainville Crevon ©France 3 Normandie MediaTV

Ce château, ce festival, c’est toute ma vie depuis ma naissance. À la maison, mes parents ne parlaient que de ça. Les week-ends, les vacances, je les passais à Blainville. J’ai appris à marcher ici, j’ai vécu mes premiers concerts également ici. Je suis viscéralement attaché à ce village et à son histoire. La pression, je ne l’ai pas du côté paternel. La pression, je l’ai, car je n’ai pas envie de me planter. J’ai le devoir d’être la force motrice du groupe” Ce qui me passionne dans cette aventure associative, c’est de partager tous ces moments avec des bénévoles. L’entretien du château, l’organisation du festival ne sont pas leur gagne-pain. Ils ne s’investissent pas pour l’argent. Ce qui nous réunit, c’est un projet partagé. Et je ne suis que l’animateur, la locomotive de cette bande de copains. Je pense que j’ai appris plus de choses en faisant partie de l’association qu’à l’école de commerce. Pendant six mois, j’y consacre quasiment toutes mes soirées !

Louis Bénet

Président du Festival ArchéoJazz

Avec son père, ils partagent la même vision globale de l’association. Les bénévoles transmettent leur savoir à Louis, qui espère à terme pour responsabiliser les bénévoles au maximum pour se retirer de la présidence.
Le festival n’est plus uniquement consacré au jazz, mais aussi à des artistes de musiques actuelles. La programmation est toujours en phase avec l’esprit du festival : chaleureux, familial et de haut niveau sur le plan artistique. Le choix des artistes, ce n'est pas le choix du président. Ce sont vingt bénévoles qui votent à main levée.


Dans le futur, Louis n’a pas envie de toucher à l’ADN du festival : il veut améliorer le confort des spectateurs et des artistes en construisant un village des musiciens. Il souhaite aussi développer une démarche écoresponsable : plus de plastique et privilégier les achats pour la restauration en circuits courts. Il rêve également de faire venir Matthieu Chedid, Robert Plant et Roger Hodgson… souvenirs d'enfant !

Vachement Normand c'est le dimanche à 12h55 sur France 3 Normandie et sur france.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité