"Ce n'est pas qu'une question de beauté" : ces deux jeunes femmes défendent les couleurs de la Seine-Maritime à l'élection de Miss Normandie

L'une, brune, a 27 ans. Elle s'appelle Camille Goubin. L'autre, blonde, en a 23. C'est Kelly Marion-Chanlon. Les deux défendront les couleurs de la Seine-Maritime le 29 juin prochain, à l'occasion de l'élection de Miss Normandie. Portraits.

12 candidates, 12 beautés et personnalités singulières... Et deux seinomarines. Camille Goubin et Kelly Marion-Chanlon font partie des trois candidates qui défileront sous l'étendard de l'ex Haute-Normandie (la dernière est Euroise) le 29 juin prochain à Alençon (Orne). Elles tenteront de remporter le titre tant convoité de Miss Normandie.

Regardez le reportage de S. Gérain et S. L'Hôte :

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Miss Normandie : et si c'était elles ? ©France 3 Normandie

Les réseaux sociaux, un outil de taille

Camille a déjà participé à ce concours il y a 4 ans. Le rêve de porter la couronne de Miss France ne l'a pas quittée. Alors avant l'échéance, et pour se faire connaître auprès des Normands, elle compte sur les réseaux sociaux.

Un atout : "Ce n'est pas qu'une question de beauté aujourd'hui, c'est une question de personnalité : ce qu'on pense, ce qu'on dégage, notre prestance", relève la jeune femme. "Grâce aux réseaux sociaux, aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile, peut-être, qu'il y a quelques années."

Sur Instagram, celle qui a grandi à Saint-Riquier-en-Rivière, près de Dieppe, avant d'emménager à Rouen il y a 8 ans, dévoile sa passion pour la course à pied et les voyages et partage un peu de son quotidien à ses 1 600 abonnés. 

Même stratégie pour Kelly, originaire, elle, de Caen et dont le sourire est contagieux.

L'une dans l'immobilier, l'autre dans la communication

Les deux jeunes femmes ont la tête sur les épaules. Elles ont des diplômes et sont déjà dans la vie active. Kelly en est très fière : "En octobre 2023, je me suis lancée et j'ai créé mon agence de communication sur Rouen", explique-t-elle. "Aujourd'hui, je compte quand même quelques clients."

Je suis très contente d'être indépendante, un peu cette Wonder Woman, cette femme puissante, pétillante... C'est ce que je veux apporter aujourd'hui : un peu de fraîcheur et de nouveauté.

Kelly Marion-Chalon

à France 3 Normandie

Camille, elle, travaille dans l'immobilier depuis trois ans. Jean Camille Decamps, son responsable, est convaincu qu'elle a le potentiel pour être couronnée : "Camille, c'est quelqu'un de tenace, une personne très solaire, souriante, qui va au bout de ce qu'elle entreprend. Elle est courageuse et elle est passionnée par son métier."

Résidente de Mont-Saint-Aignan, Kelly peut, elle, compter sur le soutien de la mairie. Et Catherine Flavigny, maire (LR) de la commune, ne tarit pas d'éloges sur la jeune femme : "C'est une expérience formidable pour elle-même, mais pour nous aussi. On va faire parler de MSA pendant un certain temps, et c'est Kelly qui va en parler en notre nom. On lui fait toute confiance."

A lire aussi : Qui sera la prochaine Miss Normandie ? Découvrez les visages des douze candidates 2024

Cette année, 12 candidates participeront donc au concours de Miss Normandie et tenteront de succéder à Wissem Morel. La cérémonie aura lieu le 29 juin à Alençon.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité