Covid-19 : deux morts dans un Ehpad à Blangy-sur-Bresle

Cette maison de retraite en Seine-Maritime est fortement touchée par le virus depuis début décembre. Deux pensionnaires sont décédés la semaine dernière. L'Ehpad entame sa quatrième semaine de dépistage.

Ehpad de Brangly-sur-Bresle (Seine-Maritime)
Ehpad de Brangly-sur-Bresle (Seine-Maritime) © Google Maps

Depuis début décembre, la résidence Massée de Cormeilles, à Blangny-sur-Bresle (Seine-Maritime) est frappée de plein fouet par l'épidémie de Covid-19. Depuis le 4 décembre, 23 résidents ont été contaminés, ainsi que 5 membres du personnel. Deux personnes sont décédées.

Franck Deliez, directeur de la maison de retraite, fait partie des personnes testées positives "mais sans symptômes". En isolement depuis 7 jours, il revient sur les évènements.

Une résidante "déambulante" à l'origine de la contamination

Tout part du retour d'une résidante hospitalisée début décembre."Un premier test antigénique, qui s'était révélé négatif, avait été effectué à son retour le 5 décembre. Nous avons voulu confirmé ce résultat avec un test PCR mais celui-ci s'est révélé positif" explique le directeur.

Nous l'avons placée à l'isolement pendant sept jours mais cette dame était déambulante. Elle allait dans les chambres voisines. C'est comme ça que le virus s'est propagé.

Franck Deliez, directeur de l'Ehpad

2 décès et 28 cas positifs

Avec l'aide de l'Agence Régionale de Santé Normandie et le Laboratoire de France à Neufchâtel, la maison de retraite entame un dépistage massif entre les 14 et 21 décembre. Le verdict tombe : 23 residents sont testés positifs, ainsi que 5 membres du personnel. Le directeur en fait partie. 

Tout le monde a été placé à l'isolement. Les résidents restent dans leur chambre pour éviter la propagation du virus et les visites sont interdites.

Franck Deliez, directeur de l'Ehpad

"Beaucoup n'ont pas eu de symptômes et ont été soignés. On ne leur a pas fait passer des fêtes sympathiques. On a fait tout ce qu'on a pu pour au moins maintenir le repas de Noël mais seul dans sa chambre, c'est triste", pousuit le directeur.

L'épidémie au sein de la résidence a fait deux victimes : une femme de 89 ans le 23 décembre et un homme de 92 ans le 26 décembre.

Quatrième dépistage général le 4 janvier

Lundi 4 décembre, la résidence Massée de Cormeilles entame sa quatrième semaine de dépistage massif. "Tant qu'on a des cas, on poursuit la campagne de dépistage", poursuite Franck Deliez. La maison de retraite ne compte plus que 3 résidents positifs, ainsi que 4 agents.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société