Covid-19 : les soignants normands maintiennent la pression

A dix jours des conclusions du Ségur de la Santé, les personnels soignants de Normandie veulent faire entendre leurs revendications. Dans la région, plusieurs rassemblements ont été organisés ce mardi 30 juin.    

© France 3 Normandie
Les soignants normands ont suivi ce mardi 30 juin 2020 un nouveau mouvement de grève, alors que les conclusions du Segur de la Santé devraient être rendues dans 10 jours.

Dans la région, des rassemblements se sont déroulés devant plusieurs lieux stratégiques comme l'hopital Monod du Havre dans l'après-midi, devant le théatre des Arts de Rouen ou encore au Centre Hospitalier du Rouvray dans la matinée. Au total, ils étaient au nombre de 150 manifestants à Rouen.

 
Manifestation du personnel soignant ©France 3 Normandie
 


Hôpital public, cliniques privées, un même combat pour plus de reconnaissance des soignants 

Au coeur de leurs revendications : la prime liée à la crise sanitaire de la Covid-19. Les soignants souhaitent qu'elle soit attribuée de manière universelle et égalitaire dans le secteur public comme dans les cliniques privées.
Ils demandent aussi une augmentation des salaires et des effectifs.
 

En 2012,  il y avait 9 infirmières par jour pour prendre en charge 80 patients et aujourd'hui, on a en a 5 pour 90 patients! Il y a une augmentation des lits mais en face une diminution du personnel soignant. Donc clairement, on ne peut plus prendre en charge correctement nos patients.  Mélanie Morgan, Déléguée syndicale CGT Clinique Océane


 
interview d'une infirmière en colère ©France 3 Normandie
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société mouvement social social coronavirus
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter