Déconfinement : les clients au rendez-vous pour le retour des ventes aux enchères de voitures

Elles ont tout d'un spectacle. Les ventes aux enchères de véhicules attirent généralement les foules. Mais le marché a été perturbé par la crise du Covid pendant deux mois. A Anceaumeville près de Rouen, les enchères chez VP Autos ont repris dans des conditions particulières.

C'était ce samedi 30 mai, la 2ème vente aux enchères post-confinement chez VP Autos.
C'était ce samedi 30 mai, la 2ème vente aux enchères post-confinement chez VP Autos. © Jérôme Bègue / Grégory Thélu
"Tu restes à la maison pendant deux trois mois, tu dépenses le minimum et avec ton argent tu viens acheter une voiture !" lance un homme à Fabrice Lebert en passant les grilles de VP Autos à Anceaumeville (Seine-Maritime).
Fabrice Lebert, responsable d'exploitation du site est heureux de revoir des clients, "c’est une reprise en douceur. Je suis content de voir que les habitués reviennent, même avec des amis".
 
Ce samedi 30 mai, pour la seconde vente aux enchères post-confinement chez VP Autos, l'affluence était habituelle, celle d'avant le confinement. En revanche, l'offre de véhicules n'était pas aussi importante qu'avant la crise du Covid : 214 véhicules étaient disponibles à l'achat. Une vente moyenne, en temps normal, la société propose entre 280 et 350 voitures, "je pense que d'ici 15 jours, un mois, on reviendra à la normal", affirme Fabrice Lebert.
 
214 véhicules étaient mis en vente ce samedi 30 mai
214 véhicules étaient mis en vente ce samedi 30 mai © Grégory Thélu


"On n'achète pas une baguette de pain"

Ces ventes aux encchères sont l'occasion d'acquérir des voitures à moindre coût. 

Pendant les 2 mois de confinement, les ventes aux enchères de voitures ont continué sur le site internet. Cela représente 50 à 60% de l'activité de VP Autos, et il est possible que ce mode d'achat devienne une habitude la clientèle, "il y a un certain confort à pouvoir enchérir de chez soi. C'est pratique pour tout le monde. Je pense que la tendance va être favorisée. On pourrait monter à 70%, ce n’est pas exclu", affirme Maître Justine Rouzet, commissaire-priseure.
 

Mais l'exposition reste indispensable pour beaucoup, les acheteurs veulent voir les voitures, monter à l'intérieur, écouter, regarder le moteur. "On n'achète pas une baguette de pain, on veut venir voir son véhicule", poursuit Maître Rouzet.
 
Dans la salle de vente tout était organisé pour que chacun puisse respecter la distanciation physique
Dans la salle de vente tout était organisé pour que chacun puisse respecter la distanciation physique © Jérôme Bègue

Ce samedi, Kamel est venu acheté une voiture pour partir en vacances, "je recheche une citadine pour environ 4000 euros. Ca fait longtemps que j'attends ce jour-là".

C'est le cas de beaucoup de clients à cette période de l'année explique le responsable du site, "tous les ans, à cette époque, on à LA recherche du monospace 7 places pour partir en famille".
Une catégorie d'achat plus recherchée ces dernières semaines en raison de la fin du confinement dans quelques jours et des dernières annonces du premier ministre Edouard Philippe.


Désinfection automatique

"Vous comptez rouvrir le coffre ?" demande Kevin, agent chez VP Autos. Non, merci répond Kamel. Alors je vais le désinfecter, annonce Kevin.

Là, depuis ce matin, c'est au moins la centième fois que je désinfecte un véhicule.
Kevin, agent chez VP Autos

Chaque véhicule est désinfecté après chaque passage d'un client
Chaque véhicule est désinfecté après chaque passage d'un client © Grégory Thélu

Kamel devra être patient pour voir de plus près un véhicule, car comme tout les clients, il n'a pas le droit de toucher une voiture.
Il doit faire appel à un agent : "on a mis tout en place pour que les clients soient confiants", explique Fabrice Lebert. "Nos agents ouvrent les véhicules. Aussitôt que la perosnne a fini de regarder son véhciule, avant de le refermer, on désinfecte tout".
Chaque agent à tout l'équipement nécessaire et laisse au client tout le temps qu'il lui faut pour observer le véhicule.
 
Déconfinement : les clients au rendez-vous pour le retour des ventes aux enchères de voitures

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société économie automobile