Dieppe : le chat Marius retrouvé sain et sauf

Les pompiers de Seine-Maritime ont effectué une quatrième intervention dans l'immeuble qui menace de s'effondrer et dans lequel se trouvait depuis plus d'une semaine le chat.

Marius sauvé par un pompier

La quatrième intervention des pompiers a été la bonne.
Ce samedi 23 octobre 2021, 11 jours après l'effondrement d'un immeuble dans le centre-ville de Dieppe et la mise en place d'un périmètre de sécurité qui avait empêché une habitante partie faire ses courses de pouvoir rentrer chez elle pour récupérer son chat, un camion-nacelle est revenu, profitant du faible vent et d'un risque moindre d'éboulement.

En s'avançant lentement pour limiter les vibrations qui font bouger l'immeuble sur le point de s'écrouler, le camion s'est placé devant l'appartement où le chat avait été aperçu mercredi dernier (lire plus bas). Deux pompiers sont montés sur la nacelle. L'un a constaté que le chat est venu manger le thon déposé sur le rebord de la fenêtre. Mais la porte du "piège" de la cage ne s'est refermée comme prévu. C'est alors que le deuxième pompier a pris le risque de rentrer dans l'appartement en passant par la fenêtre.

Il est en ressorti quelques minutes plus tard avec le chat Marius dans ses bras.
La propriétaire du chat a exprimé à nos confrères du bi-hebdomadaire Les Informations Dieppoises, présents sur place lors du sauvetage, son soulagement et a évoqué  la fin d'un "cauchemar"

L'immeuble dans lequel se trouvait le chat fait toujours l'objet d'une surveillance et reste interdit d'accès.

Aperçu à la fenêtre ?

Les pompiers sont revenus avec un camion équipé d'une nacelle ce mercredi 20 octobre pour une troisième intervention. La propriétaire du chat Marius l'aurait aperçu à la fenêtre et des passants l'auraient entendu miauler.

Comme le rapportent nos confrères des Informations Dieppoises présents sur place, les pompiers ont remplacé les croquettes disposées sur le rebord de la fenêtre par des morceaux de thon.
Mais comme la veille, le  mouvement du camion des pompiers a provoqué des vibrations qui se sont transmises dans le tout bâtiment. Ce qui risque d'une part d'effrayer Marius (qui se cache alors dans un dans recoin de l'appartement) et d'autre part de faire effondrer l'immeuble et de mettre ainsi en péril les pompiers et le chat…

Plusieurs tentatives

Mardi 19 octobre, pour la deuxième fois en moins de 24 heures les pompiers de Dieppe ont tenté de récupérer le chat Marius. L'animal est bloqué depuis le 12 octobre dans un appartement situé  tout à côté de l'immeuble qui s'est effondré rue Saint-Rémy.

L'évacuation des logements mitoyens s'est faite dans l'urgence et un périmètre de sécurité a été mis en place en raison d'un sérieux risque d'effondrement. C'est ainsi que Marius s'est retrouvé seul dans l'appartement devenu inaccessible.

Mais le félin n'a été ni aperçu, ni entendu. Une cage, de l'eau et de la nourriture ont été déposé pour tenter de le retrouver.

Sa maitresse qui avait lancé un appel pour le sauver, garde tout de même espoir, surtout après la venue des pompiers équipé d'une nacelle :

Je suis un petit peu plus soulagée parce que là, les pompiers ont fait une sacrée tentative.
Ils ont fait le maximum, donc j'ai de l'espoir."

Martine Rousseau,
propriétaire du chat Marius

durée de la vidéo : 01min 44
VIDEO – 19 octobre 2021 : à Dieppe le chat Marius reste introuvable. Reportage : G. Archiapati et S. L'Hôte (montage : X. Robert) ©France Télévisions

"Doit-on exposer une vie humaine ?"

Alors que la propriétaire du chat estime que c'est seulement à la suite de la mobilisation sur Internet et de la médiatisation de cette affaire que les secours sont intervenus, soit 7 jours après l'effondrement, les pompiers de Dieppe rappellent la dangerosité de la situation.

L'immeuble encore debout menace en effet de s'effondrer et bouge à la moindre vibration. Le danger est avéré et a été confirmé par un expert qui a examiné le bâtiment.

On sait qu'il y a la vie d'un chat qui est en jeu, maintenant, doit-on exposer une vie humaine pour tenter l'impossible ?"

Commandant François Scherzer, 
chef du centre de secours de Dieppe

Les pompiers, qui ne peuvent pas entrer dans l'appartement, se sont approchés de la fenêtre avec une nacelle mais Marius était introuvable. Ils vont mettre en place un autre dispositif dans l'immeuble situé en face pour tenter de détecter la présence du chat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature insolite