Les abeilles normandes victimes du froid tardif

La vague de froid de cette fin mars  2018 a perturbé le rythme de vie des abeilles et a provoqué la perte d'essaims

Encore un motif d'inquiétude pour les apiculteurs. Après une hausse, ces dernières années, de la mortalité des abeilles imputée à la diffusion de produits insecticides, et l'invasion du frelon asiatique, c'est la météo qui fait des siennes.

Plus précisément les températures très basses enregistrées dans les derniers jours de l'hiver. Un coup de froid qui, en retardant la floraison de nombreux végétaux, a empêché les abeilles de butiner. Pour éviter qu'elles ne meurent de faim et, pour assurer la récolte de miel, les apiculteurs ont approvisionné l'entrée des ruches de rations d'aliments.

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Raphaël Deh et Patrice Cornily  (montage : Stéphanie Letournel) avec l'interview de

  • Jérôme Fourneaux apiculteur (professionnel) installé à Saint-Nicolas d'Aliermont (Seine-Maritime)

 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité