A Brametot (Seine-Maritime), une pétition contre le site de traitement des déchets

Publié le Mis à jour le

La guerre continue entre l'association Protection environnementale de la plaine de Brametot et du Dun et la direction du centre d'enfouissement de déchets de la commune de Brametot, près de Dieppe. Une pétition en ligne vient d'être lancée pour exiger sa fermeture. 

Sur des images filmées par ses soins, l'association Protection environnementale de la plaine de Brametot et du Dun assure que l'eau qui s'écoule serait un jus issu des déchets enfouis, aussi appelé lixiviat. L'association accuse Valor'Caux, l'exploitant du centre d'enfouissement situé à quelques mètres de ne pas traiter ces rejets, notamment après de fortes pluies comme celles de la fin d'année 2017. Elles feraient déborder les alvéoles où sont enfouis les déchets ménagers, sur la commune de Brametot (Seine-Maritime).



Cela est faux précise l'exploitant qui affirme tout faire pour traiter les lixiviats. Selon Valor'Caux, les liquides sont pompés et envoyés dans une station de traitement, avant de suivre un processus de dépollution dans une usine spécialisée :

A Brametot près de Dieppe, une association se bat contre le centre d'enfouissement situé dans la commune. Il y a une semaine, elle a lancée une pétition en ligne pour la fermeture de ce centre. En cause, des rejets qu'elle aurait constatée et qui polluerait la vallée du Dun. ©France 3 Normandie
Le bras de fer entre les défenseurs de l'environnement et l'exploitant se poursuit. Il dure maintenant depuis plus de 5 ans. L'association a lancé une pétition en ligne qui a recueillie aujourd'hui près de 500 signatures. Son objectif est d'obtenir la fermeture définitive du centre d'enfouissement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité