Coronavirus : près de Dieppe, les jardins familiaux sont à nouveau accessibles, mais sous strictes conditions

En cette période de confinement, est-il encore possible de jardiner ? A Neuville les Dieppe, une dérogation a été accordée pour que les locataires de jardins familiaux puissent s'y rendre, mais une heure par jour uniquement, et seuls. 

les jardins familiaux ouverts sous conditions à Neuville-les-Dieppe
les jardins familiaux ouverts sous conditions à Neuville-les-Dieppe © France 3 Normandie
Pendant cette période de confinement, pouvoir se rendre dans son jardin relèverait presque d'un privilège. Surtout quand celui ci est éloigné de son domicile, comme c'est le cas pour de nombreux jardins familiaux ou partagés. 

A Neuville-les Dieppe, des jardiniers amateurs considèrent donc qu'ils ont beaucoup de chance.
Locataires d'une parcelle de jardin, ils peuvent depuis quelques jours à nouveau en profiter, mais uniquement durant une heure par jour et à condition d'être seul.

Un seul jardinier par parcelle une heure par jour

Une dérogation a été accordée par la préfecture et la mairie de Dieppe pour l'ouverture des 31 parcelles. Mais attention, cette ouverture est soumise à des conditions strictes, car il faut respecter certaines règles à la lettre.  

Et à ce sujet, François Lebreton, Président des jardins des Avocettes de Neuville les Dieppe, est intraitable :

"On a eu une autorisation exceptionnelle, mais il faut bien respecter les règles et les gestes barrières. Une heure par jour, par jardinier et pas plus d'une personne par parcelle. Sinon, c'est la police qui devra intervenir. "


"C'est bon pour le moral !"


Du coup, ils sont certes une dizaine à se retrouver sur place. Mais à bonne distance les uns des autres.  
Une solution idéale pour s'aérer le corps et surtout l'esprit.

Comme le confie librement l'un de ces jardiniers, Fabrice Gouley :

"on respire enfin, on change d'air et pour moi qui vit en HLM, je sais très bien que lorsque je reste enfermé, le moral ne va pas du tout et dès l'instant que l'on sort prendre l'air, le moral repart au beau fixe !

 
les jardins familiaux de Dieppe ouverts sous conditions ©France 3 Normandie


Pourtant, si les locataires de ces espaces veulent encore profiter de ce bol d'air frais, tous doivent jouer le jeu pendant cette période de confinement.

En cas d'infraction, la préfecture a été claire. La dérogation pourrait être aussitôt levée.








 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion santé société jardins nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter