• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Dieppe, la clinique des Aubépines perd ses activités de chirurgie et de cancérologie

Aprés plusieurs mois d'incertitude, les activités chirurgicales et de cancérologie se sont arrêtées aujourd'hui à la clinique des Aubépines à Dieppe. Ces activités  seront transférées à la clinique Mégival. Seules les consultations se poursuivent.

Par Julie Howlett

Les blocs opératoires sont déserts et les chambres sont vides. Pour le docteur Le Long, à la tête de l'établissement depuis 32 ans, c'est un jour difficile :

C'est un grand gachis. C'est une volonté politique. Je ne sais pas pourquoi on nous fait ça. Probablement qu'ils avaient besoin de la fermeture de la clinique des Aubépines pour améliorer l'activité de l'hôpital.


Depuis la supension de l'activité de la maternité par l'Autorité Régionale de Santé le 15 novembre dernier tout a été trés vite.
Le tribunal de commerce a validé vendredi dernier la cession des activités de chirurgie et de cancérologie à la clinique Mégival. 
Sur les 43 salariés seuls 6 seront repris, pour les autres ce sera le licenciement économique.
Selon le mandataire judiciaire, malgré une obligation légale, l'hopital de Dieppe a refusé de réengager les personnels de la maternité.

Chirurigie et cancérologie s'installeront donc dès la semaine prochaine à la clinique Mégival. En revanche l'activité de consultations se poursuit bien au sein des bâtiments de la clinique des Aubépines

Le reportage de Bérangère Dunglas, Hervé Colosio et Pierre Cadinot :
Intervenants : 

Jöel Le Long, directeur de la clinique des Aubépines
Frédérique Couplet, standardiste depuis 33 ans

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'origine des oeufs de Pâques - avril 2019

Les + Lus