Cet article date de plus de 3 ans

Dieppe : relâcher les bars en mer, dure habitude à prendre pour les pêcheurs de loisir

La pêche au bar est un "must". La traque est difficile, le chair du poisson est fine. La réglementation européenne 2018 frustre les pêcheurs de plaisance. Ils ont interdiction de garder le poisson après sa capture

Le bar devient trop rare. En janvier dernier, l'union européenne a posé de nouvelles restrictions. Elle concerne tous les pêcheurs non professionnels au dessus du 48e parallèle Nord. Toute la Normandie est englobée dans ce périmètre.
 

La réglementation demande aux pêcheurs "récréatifs" de pratiquer le"no kill", c'est-à-dire de ne pas tuer leurs prises. (Le stress causé à l'animal ne garantit cependant pas sa survie)

"seule la capture de bar européen suivie d'un relâcher est autorisée. Il est interdit de détenir à bord, de transférer, de transborder ou de débarquer du bar européen capturé dans cette zone". 

Les pêcheurs de loisir qui violent cette réglementation s'exposent à des amendes. Les contrôles peuvent avoir lieu en mer et à quai.

Dossier de G. Archiapati, J. Dubois et J. Rousseau. Montage de P. Cadinot, infographie : C. Vilmer
 
La pêche au bar interdite aux plaisanciers


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie