Dieppe : rencontre avec un ancien des opérations spéciales du GIGN

© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Judikaëlle Rousseau
© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Judikaëlle Rousseau

Philippe B est venu présenter un livre dans lequel il raconte ses années passées au sein d'une section opérationnelle du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale
 

Par Richard Plumet

Danièle Gilbert, Jean-Pierre Mocky et… le GIGN.
Télévision cinéma et action : le salon du livre de Dieppe organisé les 23 et 24 mars 2019 a rassemblé des auteurs venus d'horizons divers pour une rencontre simple et directe avec le public et les lecteurs.

Le dimanche après-midi, une conférence était organisée sur le thème du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale, à l'occasion de la sortie ces dernières semaines de "GIGN, confessions d'un OPS" publié aux éditions Nimrod.

Co-écrit avec Jean-Luc Riva, ce livre raconte le parcours de Philippe B. Son rêve d'ado de devenir acteur. Puis, en 1994, devant la télé et les  images de l'assaut d'un avion détourné par des terroristes, la révélation de sa vocation : intégrer le GIGN.
Ce qu'il fera, voulant "se sentir utile".

 Philippe B restera 15 ans au sein de cette unité d'élite, terminant chef de groupe, effectuant des interventions, des "ops" (comme opérations spéciales) en France mais aussi à l'étranger. Des missions qu'il raconte dans ce livre-confession :

C'était presque une thérapie, mais au final ça fait un livre qui est  fidèle à ce je suis, qui a été écrit sans filtre. Donc, effectivement, ça peut en choquer certains, ça peut en refroidir d'autres par rapport à cette vocation, mais en tout cas c'est ma vocation et beaucoup s'y retrouvent. 
Et ça, ça me rassure !

Confessions d'un ancien du GIGN
VIDEO : le reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau (montage : Xavier Robert)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus