Le port de Dieppe prêt pour tous les scénarios du Brexit...."that's a good idea" !

C'est une bonne idée d'envisager la situation de la séparation sans aménagements avec nos voisins anglais. Le port de Dieppe prépare le scénario du "Brexit dur" avec le rétablissement de tous les contrôles à la frontière.
Le car-ferry Transmanche pourrait augmenter son trafic si les ports de Douvres et Calais sont saturés par les contrôles douaniers.
Le car-ferry Transmanche pourrait augmenter son trafic si les ports de Douvres et Calais sont saturés par les contrôles douaniers. © France 3 Normandie
  
Que se passera t-il le 29 mars à minuit, moment prévu de la sortie de l'Union Européenne ? Nul ne le sait. Ce 17 janvier, le premier ministre Theresa May reçoit les représentants des autres partis pour trouver un consensus.

50 millions de travaux annoncés pour les ports français

Les gestionnaires du port de Dieppe suivent cette actualité de près. A la mi-journée (ce jeudi 17), Edouard Philippe a annoncé que la France déclenchait son plan national pour se préparer à un Brexit sans accord. Un scénario jugé "de moins en moins improbable".

A Dieppe, des lieux sont prévus pour accueillir les contrôles douaniers, vétérinaires et phytosanitaires. Ils pourraient avoir lieu au terminal fruitier du port de commerce mais aussi sur une partie de l'hippodrome.


Une carte à jouer pour la ligne Transmanche Dieppe-Newhaven  


"L'idée serait de faire trois rotations, donc d'augmenter le nombre d'escales par jour. Cela permettrait d'accueillir éventuellement le trafic qui ne pourrait pas passer par les grands ports notamment Calais"

Reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau
 
A Dieppe, le port se prépare à tous les scénarios du Brexit
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international ports économie transports transports maritimes