Le Havre : quels besoins supplémentaires pour faire face au Brexit ?

Le coordinateur national pour le Brexit s'est déplacé au Havre. Il évalue les besoins en hommes, matériels, bâtiments pour assurer les futurs contrôles douaniers à partir du 29 mars 2019.
Vincent Pourquery de Boisserin, coordinateur national du Brexit  et la préfète de Normandie
Vincent Pourquery de Boisserin, coordinateur national du Brexit et la préfète de Normandie © France 3 Normandie

Les contrôles douaniers, ce secteur va recruter  avec l'entrée en vigueur du Brexit. Dans beaucoup d'entreprises, il va falloir renforcer les services de contrôles.

Vincent Pourquery de Boisserin est le coordinateur national pour le Brexit. Il fait le tour des ports français. Au Havre, il a visité le service vétérinaire et phytosanitaire aux frontières (SIVEP). Ce service de 17 personnes contrôle les viandes, fruits, légumes, poissons qui entrent en France.

La visite s'est poursuivie au terminal Transmanche des ferries le Havre-Portsmouth. Les capacités humaines et temps pris par les nouveaux contrôles sont aux coeur des discussions. 

Reportage d'Emmanuelle Darcel et Anne-Laure Meyrignac.
 
durée de la vidéo: 01 min 50
Le Havre : quels besoins nouveaux avec le Brexit ?


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs brexit international