Seine-Maritime : arrêt d'une tranche de centrale nucléaire après un incendie

Le feu a pris à l'intérieur du centre nucléaire de production d'électricité de Paluel situé entre Fécamp et Dieppe.

La centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) - Archives
La centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) - Archives © France 3 Normandie

Tôt ce matin, ce lundi de Pâques 2021, l'officier de permanence du SDIS 76 (service départemental d'incendie et de secours de Seine-Maritime) confirmait que les pompiers étaient partis  nombreux hier soir en intervention à la centrale nucléaire de Paluel, mais ne voulait pas en dire plus, laissant la préfecture préciser ce qui s'était passé.

Finalement c'est EDF qui, dans un communiqué en ligne, a confirmé que des pompiers étaient venus en renfort des équipes internes d'intervention pour éteindre un incendie dans l'une des quatre tranches du site.

L'alerte a été donnée hier soir (dimanche 4 avril) à 22h45 quand le transformateur de la tranche N°1 a pris feu. Ce transformateur étant situé dans une zone non nucléaire. Le feu a été éteint un peu après  minuit, précisément à 00h02. Près de 70 pompiers étaient sur place venus à bord de 40 véhicules. 

Cet incendie a eu pour conséquence le déclenchement automatique "par les dispositifs prévus à cet effet, conformément à nos procédures" précise EDF, de la mise à l'arrêt du réacteur nucléaire de la tranche N°1.
Les trois autres réacteurs (d'une puissance de production de 1300 mégawatts chacun) sont toujours en fonctionnement et continuent (alors qu'un épisode de grand froid arrive) de produire de l'électricité pour l'ensemble du réseau électrique français.

Une enquête est en cours. Les équipes spécialisées d'EDF effectuent des analyses pour tenter de déterminer ce qui est à l'origine du départ de feu et pour inventorier les dégâts sur les installations.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement incendie faits divers