REPLAY - Municipales 2020 à Forges-les-Eaux : ce qu'il faut retenir du débat du second tour

France 3 Normandie vous fait vivre la campagne des municipales 2020. Revoir le débat du second tour sur les enjeux à Forges-les-Eaux (Seine-Maritime) en présence des trois têtes de liste Frédéric Godebout, Michel Lejeune et Pascal Roger.

Les trois candidats du second tour ont débattu sur notre plateau.
Les trois candidats du second tour ont débattu sur notre plateau. © Amandine Pointel / France Télévisions

Forges-les-Eaux, commune emblématique du Pays-de-Bray qui compte 3.805 habitants. 

Revoir le débat des candidats

France 3 Normandie vous propose jeudi 25  juin 2020 à 18h, un débat de 40 minutes sur les municipales à Forges-les-Eaux. Les candidats ont notamment débattu sur le tourisme ou encore la commune nouvelle Forges-les-Eaux et Le Fossé. Une émission présentée par Jean-Baptiste Pattier.

Les candidats présents au débat :

Pour revoir le débat :

La rupture entre Frédéric Godebout et Michel Lejeune

Après 25 ans de bons et loyaux services auprès du maire Michel Lejeune, Frédéric Godebout a décidé de ne pas le suivre et de se présenter contre lui. "Un petit pincement au coeur", pour le maire sortant. "On ne travaille pas 25 ans ensemble sans créer des liens".

C'est un petit peu douloureux mais Frédéric Godebout a pensé qu'au bout de 25 ans je gérais les décisions seul.

Michel Lejeune, tête de liste "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau"

"Ce n'est pas aller contre mon ami politique", précise Frédéric Godebout. "Ca a été une évolution au sein de ces 25 dernières années. Au fil du temps, tout s'est amoindri"

Le sentiment que j'avais c'est que nous n'étions plus écoutés et que les décisions se prenaient seules.

Frédéric Godebout, tête de liste "Ensemble Forgeons l’Avenir"

Pour Pascal Roger, tête de liste "Forges /Le Fossé Transition" : "Je pense que ça attriste les Forgions de voir cette mésentente totale entre les deux. Je suis justement là pour amener le renouveau.

Je suis attristé de voir cette mascarade entre ces deux hommes.

Pascal Roger, tête de liste "Forges /Le Fossé Transition"

Le tourisme

L'emblème du tourisme à Forges-les-Eaux, c'est le casino. Ce dernier rapporte à la commune 3.3 millions d'euros chaque année mais avec la crise du covid-19, ce dernier a rapporté moins d'argent. Pour remédier à la crise, le maire Michel Lejeune avait débloqué 500.000 euros, ce qui n'avait pas manqué de faire réagir son premier adjoint et adversaire pour ces municipales, Frédéric Godebout, qui lui reproche de ne pas avoir été informé.

"Je ne suis pas contre ces 500.000 euros, le maire avait tout à fait le droit et l'autorisation. J'ai demandé à ce que le conseil municipal soit informé en interne", explique Frédéric Godebout. "Tout le conseil municipal a reçu un mail", répond Michel Lejeune.

Pour comprendre d'où viennent ces 500.000 euros, le maire de Forges-les-Eaux s'explique :

 

Le casino nous doit une redevance de 390.000 euros pour février et d'environ 220.000 euros pour mars. Ils n'ont pas payé tout de suite car l'Etat autorise les casinos à décaler. On a ouvert une ligne de crédit qui n'est pas un emprunt et qui sera remise à zero quand le casino aura remboursé février et mars.

Michel Lejeune, tête de liste "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau"

Mais le tourisme à Forges-les-Eaux ne se limite pas uniquement au casino. Comment relancer l'attractivité touristique de la ville ? Le maire sortant Michel Lejeune propose d'augmenter la capacité hôtelière à travers un projet d'un nouvel hôtel 4 étoiles. "Il faut aussi pouvoir accueillir tout à chacun. Tout le monde ne peut pas se permettre d'aller dans un hôtel de luxe", répond Frédéric Godebout.

Pour relancer l'attractivité touristique, le retraité cadre SNCF Pascal Roger explique :
 

On n'a plus de gare à Forges-les-Eaux, comment les gens peuvent-ils se rendre à Forges-les-Eaux ?

Pascal Roger, tête de liste "Forges /Le Fossé Transition"

Ce dernier souhaite mettre en place un point d'arrêt sur une nouvelle ligne écologique électrifiée pour venir jusqu'à Forges-les-eaux dans de bonnes conditions.

L'économie hors du tourisme

Les retraités représentent 45% de la population. Comment faire venir des couples de jeunes actifs ? Sachant que le tourisme ne doit plus être l'unique source de revenus de la ville. Le maire sortant Michel Lejeune propose de rouvrir un abattoir fermé depuis plusieurs années.
 

J'ai souhaité remettre en route cet abattoir avec une coopérative, ce qui devrait créer une vingtaine d'emplois.

Michel Lejeune, tête de liste "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau"

"Le serpent de mer de l'abattoir est enfin sur la phase finale", commente Frédéric Godebout. "C'est une bonne piste, plutôt que d'avoir une verrue dans une ville qui se veut touristique"

 

Mais 45% de la population est vieillissante, il faut trouver d'autres marges de manœuvre, des petites entreprises du tertiaire par exemple.

Frédéric Godebout, tête de liste "Ensemble Forgeons l’Avenir"

"Il faut absolument réfléchir aux 70 hectares de terrain qu'il y a de disponibles sur Forges", ajoute Pascal Roger. "On ne va pas construire des industries dans ce coin-là, ça entoure le casino. A voir plutôt dans le Fossé", répond Michel Lejeune.


Les résultats du premier tour

Lors du premier tour le 15 mars, juste avant le confinement, la liste "Ensemble Forgeons l’Avenir" de Frédéric Godebout était arrivée en tête du scrutin avec 44, 6 % des suffrages exprimés. Celle de "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau" menée par le maire sortant. Michel Lejeune avait obtenu 42 % des suffrages. La liste de Pascal Roger "Forges /Le Fossé Transition" avait récolté 14 % des votes.

Seulement 23 voix séparent Frédéric Godebout et Michel Lejeune.

Dans un contexte de Covid-19, le taux d’abstention était de 49,1 % contre 36,8 % en 2014.

Qui sont les candidats ?

Le maire sortant est à la tête de la ville depuis juillet 1995, soit 25 ans. Ce vétérinaire est vice-président de la communauté de commune des 4 rivières, en charge du développement économique et aussi conseiller départemental de Seine-Maritime. Par le passé, il a même été député.

Michel Lejeune, tête de liste "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau"
Michel Lejeune, tête de liste "L’Alliance, l’expérience et le Renouveau" © France Télévisions

 

Ce cadre HLM est le premier adjoint au maire sortant depuis 2014, en charge des finances depuis 2008. Il a décidé de ne pas suivre Michel Lejeune et de se présenter contre lui après 25 ans passés à ses côtés. Sa liste rassemble 13 conseillers municipaux sortants, des membres de l'opposition et des têtes nouvelles.

Frédéric Godebout, tête de liste "Ensemble Forgeons l’Avenir"
Frédéric Godebout, tête de liste "Ensemble Forgeons l’Avenir" © France Télévisions

 

60 ans, retraité cadre de la SNCF et Président du club de foot de Forges-les-Eaux.

Pascal Roger, tête de liste "Forges /Le Fossé Transition"
Pascal Roger, tête de liste "Forges /Le Fossé Transition" © France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections