Gonfreville-Caillot : produits frais et circuits courts, la savoureuse recette de l'auberge de la Motte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marianne Skorpis
© France 3 Haute-Normandie

A Gonfreville-Caillot (Seine-Maritime), le jeune chef cuisinier de l'auberge de la Motte a obtenu le label de maître restaurateur. Ce titre récompense les établissements utilisant des produits bruts achetés directement à leur producteur.

Des produits frais, de saison et achetés dans le pays de Caux : voici la recette de Thomas Sakic, le chef cuisinier de l'auberge de la Motte, à Gonfreville-Caillot (Seine-Maritime). Le jeune restaurateur a obtenu le label de maître-restaurateur au début du mois de juillet 2015. Ce titre, décerné par l'Etat, reconnaît les établissements cuisinant avec des produits bruts et non transformés, achetés directement aux producteurs, avec des conditions strictes : au moins 80% de produits bruts sur la carte, cinq produits régionaux de saison minimum... Sans oublier le confort, le service et l'accueil des clients, eux aussi pris en compte. 


Un contrôle surprise est fait par un organisme indépendant dans les cuisines des restaurateurs qui en font la demande. Les établissements qui obtiennent le titre peuvent gagner un crédit d'impôts pour financer 50% des travaux de mise aux normes du label. Le label a beaucoup évolué depuis sa création en 2007 :  le nombre de critères a été divisé par deux et de nouvelles catégories d'établissements peuvent concourir. Il faudra attendre plusieurs mois, voire plusieurs années pour évaluer ses retombées économiques sur l'auberge de Thomas Sakic.

VIDEO : Regardez le reportage de Karima Saidi et Anne-Laure Meyrignac avec les interviews de :
  • Thomas Sakic, restaurateur
  • Frédérique Quemion, conseillère tourisme à la Chambre de commerce et d'industrie Bolbec

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.