• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Coupe du monde féminine de football : quel bilan pour le Havre ?

© Danilo Commodi
© Danilo Commodi

Le Havre a connu hier soir son dernier rmatch de la coupe du monde féminine de football, un quart de finale entre la Norvège et l'Angleterre. L'occasion de faire le bilan de 3 semaines de compétition, la première pour le stade Océane.

Par David Frotté

Ce fut une belle fête, un défilé de supporters, au stade, en ville et sur la plage. Entre le 8 et le 27 juin, le Stade Océane a accueilli 7 matchs de la coupe du monde féminine de football, et les supporters qui vont avec.
2 ans après le choix du Havre, parmi les neuf villes hôtes de la compétition. 7 ans après l'inauguration du Stade Océane.

Pari réussi avec 120.000 spectateurs au total, et quatre affiches à plus de 20.000. de quoi satisfaire pleinement le directeur du tournoi, Bertrand Paquette.
 
Interview du directeur du tournoi, Bertrand Paquette

"C'est extrêmement positif. Cet écrin est adéquat pour ce genre de compétition. C'était une évidence de proposer le Havre. Cette enceinte fermée où on entend bien les sons repond aux attentes. C'est un beau succès."

Beaucoup de nationalités ont défilé au Havre pendant ces 3 semaines de compétition, au gré des affiches proposées.
Le Suède - Etats-Unis a notamment vu un débarquement de supporters américains, près de 10.000. Sans oublier la joyeuse colonie néerlandaise, les Anglaises, qui ont joué deux fois ici, et bien sûr la France.
 

 
 

"Beaucoup de Français dans les stades, mais 30 % d'étrangers quand même. C'est une belle progression par rapport à 2015 au Canada, avec 5 à 10 %. On voit que la compétition prend au niveau mondial."

Le Maire du Havre aussi se réjouit de l'opération, qui a coûté autour de 1,2 millions d'euros d'investissement. Et ce, même si une partie des équipes se sont installées autour de Deauville pour dormir et s'entraîner.

"Il y en a pour tout le monde. C'est l'estuaire, c'est le pôle métropolitain de l'estuaire, ce n'est pas rageant."

"C'est un peu tôt pou révaluer les retombées économiques et sociales. Mais les hôteliers de la ville sont très heureux car ils ont fait complet pendant pratiquemment tout le mois de juin. Ca a profité à l'économie locale. C'est un succès pour l'attractivité touristique et la capacité du Havre à faire venir des étrangers."

 

Coupe du monde féminine de football : l'heure du bilan au Havre

Pas la peine de rêver de la coupe du monde masculine, le stade est trop petit pour.

"Il ne faut pas bouder notre plaisir. On a la transat Jacques Vabre, une des 3 courses au large les plus reputées. Et puis on lance à la fin de la semaine un été au Havre. On accueille de plus en plus de visiteurs et c'est ça qui compte."

Les chiffres du Stade Océane

  • 70 % de taux de remplissage
  • 120.000 spectateurs
  • 3 semaines de compétition
  • 7 matchs organisés dont un 1/8e avec le France, et un 1/4 de finale
  • 12 équipes accueillies dont la France et les Etats-Unis

A lire aussi

Sur le même sujet

Le chantier de l'hôtel Hilton face au port de plaisance du Havre est enfin lancé

Les + Lus