Le déremboursement des médicaments contre Alzheimer inquiète

Publié le Mis à jour le

Les médicaments qui traitent les symptômes de la maladie d'Alzheimer ne seront plus remboursés à partir du 1er août prochain. 

En France, 10% des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer suivent un traitement médical. Dès le 1er août, elles ne seront plus remboursées par la sécurité sociale. La décision du ministère de la Santé permettra à l'Assurance maladie d'économiser 90 millions d'euros. Cette somme devrait être destinée à l'accompagnement des familles des malades. 
L'association France Alzheimer qui vient en aide au malade s'inquiète de la fin du remboursement des traitements contre la maladie. Ses membres craignent une complication du suivi médical et du parcours de santé des patients touchés. 

Le reportage ci-dessous d'Emmanuel Darcel, et Elise Laperdrix. Montage de Rozenn Méheust.
Avec les interviews de : 
- Vanessa Dupuy, neuropsychologue, association France Alzheimer 76
- Anne Michel, fille d'une malade
- Anne-Marie Beauvais, présidente association France Alzheimer 76


Une décision "purement médicale" selon la ministre

Interviewée sur Europe 1, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a expliqué avoir pris une décision "purement médicale". Elle suit l'avis de la Haute Autorité de santé (HAS), dont elle était à la tête avant son entrée au gouvernement. La commission de transparence de l'organisme avait estimé, en octobre 2016, que ces médicaments avaient un "intérêt médical insuffisant pour justifier leur prise en charge". Certains présentent même, toujours selon la HAS, des "effets indésirables potentiellement graves". La France est le premier pays européen à prendre cette décision.